Kinosaki Onsen   城崎温泉

Date de publication :
Kinosaki Onsen

Le canal de Kinosaki Onsen

Kinosaki Onsen la nuit

Kinosaki Onsen la nuit

Onsen de Kinosaki la nuit

Onsen de Kinosaki la nuit

La station balnéaire des Kyotoïtes

Sur la côte de la mer du Japon, à deux heures de Kyôto, l'ancien refuge des cigognes peut s'enorgueillir d'être devenu une des plus belles villes d'onsen du Japon. Des rues bordées d’échoppes où se promènent des couples habillés en yukata, une rivière bordée d’arbres et de fontaines d’eau de source, la tranquillité, partout. 

La ville de Kinosaki

Kinosaki est l’image même de la ville de onsen japonaise. Située sur la mer du Japon elle constitue depuis de siècles un lieu de détente en venant de Kyoto. On y trouve même le temple des onsen, l’onsen-ji, que l’on devait aller prier avant d’aller prendre les eaux. La légende raconte que ce temple fut dédié au moine qui pria Bouddha pour faire surgir les sources chaudes.

Kinosaki Onsen, une petite ville de la péninsule de Tango, à environ 150 kilomètres au nord de Kyoto dans la préfecture de Hyogo, sur la côte maritime du Japon, est l'une des stations thermales préférées du Japon. Contrairement à certaines villes onsen qui ont été légèrement gâtées par l'introduction de grands hôtels blancs, Kinosaki est minuscule, et est traversée par un ruisseau bordé de saules et de cerisiers.

La culture Onsen à Kinosaki remonte à 1400 ans, ce qui en fait l'une des plus anciennes stations thermales du Japon. L'économie de la ville est presque entièrement consacrée au tourisme des sources chaudes et au crabe pêché dans la mer du Japon, qui est une spécialité locale.

La station balnéaire de Kinosaki compte de nombreux ryokan( auberges de style japonais) et bains publics. Ces derniers attirent les foules principalement en provenance d'Osaka et de Kyoto, d'où arrivent fréquemment des trains express. Kinosaki possède sept principaux onsen aux propriétés curatives différentes. Les habitants et les visiteurs, qui séjournent souvent dans les ryokan locaux, enfilent des yukata et des geta (sandales traditionnelles) et font des onsen meguri, c'est-à-dire qu'ils marchent d'un onsen à l'autre pendant la soirée.

Les rues de Kinosaki sont bordées de petits vendeurs locaux qui vendent de la bière et de la nourriture, comme des onsen tamago (œufs bouillis dans une source d'eau chaude) et du crabe, cuit dans l'eau chaude naturelle, pour ceux qui ont faim en route.


Otani, la rivière qui traverse le centre-ville

Kinosaki Onsen est traversé par la petite rivière d'Otani, les ponds qui l'enjambent font partie du charme de la ville.

Un groupe de baigneurs devant le Gosho no yu

Les baigneurs avec leurs paniers en osier arpentent les rues de la ville enchaînant onsen sur onsen.

Le Sato no yu

Les bains du Sato no yu s'étendent sur plusieurs étages.

 Le Ko no yu

Petit bain excentré, le rotenburo du Ko no yu vaut tout de même le détour.

L'experience des Onsen de Kinosaki

Tout bon visiteur à Kinosaki se doit de faire le parcours des sept onsen de Kinosaki, le soto-yu. Ces bains font partie des plus prestigieux onsen du Japon et existent souvent depuis plusieurs siècles. Ce qui ne veut pas dire que Kinosaki vit sur son passé, en 2000 s’ouvrit le Sato-no-yu, nouvelle perle à la couronne de la ville. Le chemin des sept onsen de Kinosaki peut démarrer dès la sortie de la gare par Sato-no-yu jusqu’à Kono-yu en remontant les rues élégantes longeant la rivière Otani.

Les Japonais viennent à Kinosaki pour profiter des bains mais aussi des très nombreux ryokans locaux et de leur cuisine. Ils ont alors tout le temps pour parcourir paresseusement la ville et essayer les différents onsen. Vous les reconnaîtrez aux yukata qu’ils portent, mis à disposition de l’hôtel. 

Sur le chemin, on a le choix d’aller se divertir dans les cafés et restaurants très nombreux, ou simplement admirer le paysage et l’ambiance. Rester une nuit à Kinosaki permet de plus de déguster sa cuisine raffinée avec en vedette la spécialité locale, le crabe matsuba. Kinosaki s’est d’ailleurs proclamée avec fierté "royaume du crabe".

Même si l’on vient à Kinosaki pour les bains, on y trouve aussi d’autres attractions qui méritent le détour. Légèrement en dehors de la ville, le temple d’Onsen-ji se visite pour les curieux, le chemin dans la forêt à lui seul vaut le détour. On peut éventuellement accéder au temple par le téléphérique de Kinosaki, avantageusement situé près du onsen Kono-yu et joignable à pied. 

Il mène jusqu’à 1 000 mètres d’altitude et offre une vue imprenable sur la ville, les reliefs alentours et jusqu’à la mer du Japon. C’est encore autour de Kinosaki que vous aurez l’occasion de rencontrer les cigognes de Kinosaki, l’emblème de la ville, qui sont protégées dans un sanctuaire local.

Kinosaki Onsen la nuit

Kinosaki Onsen la nuit

Que faire et voir à Kinosaki ? 

le temple de Gokurakuji

En remontant la vallée, dans une petite rue latérale près de l'onsen Mandarayu, vous trouverez le temple de Gokurakuji.

Le terrain devant les bâtiments du temple est divisé en deux karesansui, ou "jardins secs", et les chemins vous permettent de les voir sous de nombreux angles différents. Le temple offre l'opportunité d'essayer zazen, la technique de méditation zen assise.

Un peu plus haut dans la vallée, vous arrivez à la source des sources chaudes. Vous y trouverez un bain de pieds gratuit pour s'asseoir et se détendre. Selon la légende, elle a été créée suite à la création au début du 8ème siècle d'un temple sur le flanc de la colline, en face de la source. Les principaux bâtiments du temple sont situés à mi-pente, mais au pied de la montagne se trouve le Yakushi-do, la salle dédiée au Bouddha de la médecine.

De là, des marches mènent en haut de la montagne à un ensemble de bâtiments qui comprend une pagode et un musée des trésors du temple. Dans le hall principal se trouvent diverses statues dont certaines datent de la période Heian.

En face de la porte du temple se trouve un charmant jardin à flanc de colline avec de nombreuses statues et un plan d'eau.

Le téléphérique de Kinosaki

Pendant plus de 1 200 ans, les visiteurs de Kinosaki devaient monter au temple Onsenji avant de visiter les bains, mais de nos jours, la plupart des gens choisissent de prendre le téléphérique. Cela vous prendra  7 minutes pour atteindre le sommet du mont Daishi, haut de 230 mètres, et s'arrête au temple d'Onsenji.

Depuis la plate-forme d'observation située au sommet, on a une vue magnifique sur la ville et sur la campagne environnante jusqu'à l'embouchure du fleuve Maruyama et la côte de la mer du Japon.

Marécage de Hachigoro Toshima

Juste en face de Kinosaki se trouve le marécage de Hachigoro Toshima, une zone  habitée par la rare Cigogne Blanche d'Orient. Depuis le bâtiment de surveillance, vous pouvez utiliser des jumelles pour les observer et ils ont également des écrans sur lesquels vous pouvez voir des gros plans de caméras en direct. 

Les grottes de Genbudo et ses environs

Un peu plus en amont se trouvent les grottes de Genbudo, une merveille géologique aux formes fantastiques formée par l'activité volcanique de la région. C'est l'un des sites du Géoparc mondial de l'UNESCO de San-in Coast dans lequel se trouve Kinosaki.

Le musée attenant propose de nombreuses expositions de dinosaures pour les enfants. Les grottes sont accessible par un petit ferry depuis la gare de Genbudo sur la rive opposée.

Avant de devenir un géoparc mondial, la zone autour de Kinosaki a été transformée en parc national. Si vous descendez vers la mer, vous vous retrouverez sur la côte de Hiroyama, avex ses plages de sable blanc et ses falaises imposantes.

Juste au large se trouve un sanctuaire inhabituel dédié au Roi Dragon qui vit au fond de la mer, mais à terre se trouve le Kinosaki Marine World, un grand aquarium et un centre marin avec de nombreuses attractions dont la baignade avec les dauphins.

Takeno

Un peu plus loin le long de la côte et accessible par un court trajet en train depuis Kinosaki Onsen, se trouve Takeno, un village de pêcheurs tranquille qui était autrefois un port historique et qui possède une grande plage de sable blanc. En été, c'est un endroit idéal pour la baignade et il y a un centre de plongée avec tuba. 

Il y a des sentiers de randonnée le long de la péninsule de Nekozaki avec des vues panoramiques sur la côte et d'autres sentiers qui montent jusqu'à des points de vue sur la région. Vous pouvez aussi simplement vous promener dans les ruelles étroites bordées de maisons en bois et vous imprégner de l'atmosphère et vous arrêter dans un café pour prendre un verre ou manger.