Le bœuf de Kobe   神戸牛

Date de publication :

Une viande de classe mondiale

Le terme "wagyû" 和牛 (bœuf japonais), n'est pas inconnu des amateurs de bonne chère. Découvrez l'une des races japonaises les plus populaires au monde, le bœuf de Kobe.

Le bœuf de Kobe a la particularité de présenter une chair très persillée, c'est-à-dire que le degré de graisse dans les tissus est important. À tel point qu'il n'y a même pas besoin d'ajouter de matière grasse lors de sa cuisson ! On lui prête également des vertus pour la santé, car il contiendrait de "bonnes graisses" (comme les omégas 3) qui réduisent le risque de maladies cardio-vasculaires.

La viande au Japon : une histoire récente

Pendant longtemps, depuis l'introduction du bouddhisme (VIe siècle), la consommation de viande fut restreinte, voire interdite au Japon. Ce n'est qu'à partir de l'époque d’Edo, au XVIIIe siècle, que le tabou entourant la consommation de viande s'efface peu à peu ; avec l'ouverture à l'étranger, d’une part (période dite des "études hollandaises"), et par l'affaiblissement du pouvoir religieux, d’autre part. Le gouvernement de Meiji (à partir de 1868) encouragea même la population à manger de la viande.

Un mets strictement contrôlé

À l'ère Meiji, des lois très strictes régulent le marché domestique du bœuf. De plus, il était interdit d'exporter du wagyû, et ce jusqu'en 2012. Concernant le bœuf de Kobe, seules 500 bêtes sont exportées vers les marchés européens chaque année. En outre, pour obtenir l'appellation "bœuf de Kobe", les éleveurs doivent respecter certaines règles : faire partie d'une association spécifique, élever son bétail dans la préfecture de Hyôgo (dont Kobe est la capitale), castrer les mâles, etc. Toutefois, faire écouter Mozart à ses bêtes tout en les massant ne fait pas partie des critères requis et ne semble qu'être une légende qui fait aussi la réputation du bœuf de Kobe...

Et le goût, alors ?

On dit de la viande de Kobe qu'elle "fond dans la bouche" ou encore qu'elle a "un petit goût de noisette". Le mieux est encore de faire soi-même l'expérience. Vous trouverez une liste des restaurants conseillés sur le site de l'office de tourisme de la préfecture de Hyogo. Attention, les prix atteignent parfois plusieurs centaines d'euros le kilo ! Sachez qu'il existe également des chaînes qui proposent du bœuf de Kobe à des tarifs un peu plus abordables. Vous pouvez le manger de plusieurs façons, par exemple en steak ou en teppanyaki (grillade). Bon appétit !

Les commentaires Découvrez les commentaires de nos voyageurs