Le musée d'art contemporain Tadanori Yokoo   横尾忠則現代美術館

Date de publication :
Musée Yokoo Tadanori

Le musée Yokoo Tadanori à Kobe

Musée Yokoo Tadanori

Les salles du musée

Musée Yokoo Tadanori

Les salles d'exposition

A la découverte des œuvres de Tadanori Yokoo

Les passionnés d'art contemporain et de Pop art seront ravis : à Kobe se trouve un musée entièrement dédié à l’œuvre de l'artiste japonais Tadanori Yokoo, considéré comme le Andy Warhol asiatique. Petite visite guidée.

L'artiste et son œuvre

L'artiste aujourd'hui tokyoïte Tadanori Yokoo (横尾忠則) est né en 1936 à Nishiwaki, dans la même préfecture que Kobe. Cet artiste graphiste, plasticien et peintre, commence sa carrière en tant que graphiste à Tokyo dans les années 1960. Très vite, il créé ses propres affiches, fortement marquée par le pop art. Artiste japonais majeur sur la scène de l'art contemporain mondial, il a ouvert la voie à des artistes renommés tels que Takashi Murakami.

Ses affiches mélangent techniques et influences variées, à la croisée entre l’héritage japonais et les influences américaines. Collage, dessin, ukiyo-e (estampe japonaise) se mêlent dans des œuvres psychédéliques et colorées, où la couleur rouge est omniprésente.

Yokoo dénonce tout autant qu'il illustre le développement économique effréné du Japon dans les années 60 et 70, mélangeant allègrement les codes de la société de consommation japonaise et américaine, juxtaposant des icônes de samurai avec des logos Coca-Cola, croisant images du Mont Fuji et Pin-up blondes.

Musée Yokoo Tadanori

Œuvres dans les salles du musée

Musée Yokoo Tadanori

Œuvres exposées dans les salles

Il emprunte un imaginaire extravagant à Francis Picabia et aux Surréalistes, tout autant que des influences techniques à Hokusai et Hiroshige.

Tadanori Yokoo se lance dans la peinture dans les années 1980, après avoir collaboré avec des artistes tels qu'Issey Miyake. Il produit alors des œuvres colorées, restant dans le même esprit d'éclectisme, mélangeant les beaux-arts et l’art commercial, l’imagerie orientale et occidentale. Ses toiles mêlent également art figuratif et art abstrait, entre influences Pop art et dadaïstes. Sa marque de fabrique ? Les rayons du soleil levant, très souvent rouges, omniprésents dans ses oeuvres.

Musée Yokoo Tadanori

Installations dans les salles du musée

Le musée à Kobe

Le musée est ainsi dédié à l’œuvre de cet artiste japonais majeur. Il a ouvert ses portes en 2012, dans une aile rénovée du Musée préfectoral d'art moderne de Hyogo. 

La collection, constituée de plus de 3 000 œuvres acquises majoritairement grâce aux donations de l'artiste lui-même, présente une image exhaustive de sa carrière. Peintures, collages, affiches, sculptures, impressions, vidéos ou encore livres sont conservés dans cette immense collection, sans pareil dans le pays et dans le monde.

Musée Yokoo Tadanorit

Le fond documentaire et archives du musée

Musée Yokoo Tadanori

La boutique souvenir

Le fond de collection étant immense, les œuvres présentées en salle changent environ trois fois par an, selon une thématique globale. À noter que selon l'exposition en cours, le prix du billet d'entrée varie. 

En 2019, le thème de l'été sera axé autour de l'humour présent dans le travail de Tadanori Yokoo, et de son rôle énigmatique et spirituel. Puis, en fin d'année, se tiendra une grande exposition intitulée "Yokoo vu par Yokoo", organisée par l'artiste lui-même. 

En 2020, les œuvres présentées tourneront ensuite autour du concept du corps et de la chair dans son oeuvre. 

Enfin, le musée intègre une salle d'archives répertoriant nombre de documents concernant le plasticien, mais aussi une belle boutique souvenir.

Les commentaires Découvrez les commentaires de nos voyageurs