Musée de la Brasserie de saké Hakutsuru   白鶴酒造資料館

Date de publication :
Le bâtiment du Musée de la Brasserie de saké Hakutsuru

Le bâtiment du Musée de la Brasserie de saké Hakutsuru

L'entrée du musée de la brasserie de saké Hakutsuru

L'entrée du musée de la brasserie de saké Hakutsuru

Fabrication traditionelle de saké

Fabrication traditionelle de saké

Tête des ventes

Avis aux amateurs de saké ! Saviez-vous que Kôbe et sa région accueillent de très anciennes maisons, productrices de ce breuvage nippon ?

Kôbe est la ville où l'on peut déguster le fameux bœuf de Kobe. Mais ce n'est pas la seule curiosité gastronomique du coin : le saké y a aussi sa place. Parmi tous les alcools, le Hakutsuru (白鶴), littéralement "la grue blanche", est un saké réputé au Japon, et certainement l'un des plus connu dans nos contrées.

Petite histoire

Le saké Hakutsuru est une marque déposée depuis 1885, mais son fondateur, Jihei Kanô s'était déjà lancé dans la production de cet alcool depuis 1743. 

À lire : Le hanami mélange rite du sake et admiration de la nature

La brasserie historique de Hakutsuru se trouve dans le quartier de Nada, là où se concentrent les brasseries. Ce quartier est situé près des voies maritimes, ce qui en faisait un lieu idéal pour l'exportation. Après le grand séisme de Kobe en 1995, la fabrication a été re-localisée dans les terres et l'ancienne brasserie fut transformée en musée.

Un musée du saké ludique

De nos jours la production du saké Hakutsuru se fait dans une usine plus moderne, mais la marque a eu à cœur de présenter dans son musée la façon traditionnelle de fabriquer le saké.

L'expérience est très ludique : on peut écouter des enregistrements audio, voir de courtes vidéos explicatives, et de nombreuses reconstitutions sont présentes. Ainsi, même sans parler japonais, la visite s’avère divertissante. D'autre part, un petit livret explicatif en anglais est distribué à l'entrée.

Découvrez aussi : Umeshu, la prune de l'été


Cette visite est également l'occasion de déguster quelques échantillons de saké gratuitement, puisque l'accès au musée est libre !


Pour plus d'informations : site du musée de la brasserie (en anglais)

Les commentaires Découvrez les commentaires de nos voyageurs