Le cap Hinomisaki   日ノ御埼

Date de publication :

Le cap Hinomisaki face au grand large

Le phare du cap Hinomisaki

Le cap du soleil

Le cap Hinomisaki est un cap avancé dans la mer situé à l’extrémité ouest de la péninsule de Kii. On retrouve les mots "hi" (soleil) et "misaki" (cap) donnant à l'endroit son surnom bien mérité de "Cap du soleil", lieu privilégié pour observer et admirer le coucher de soleil sur l'océan pacifique. Retour sur ce cap dominé par un phare.

Le phare situé sur le cap Hinomisaki

Un observatoire des beautés locales

Le cap Hinomisaki se retrouve dans la partie la plus à l'ouest de la péninsule de Kii, dans la préfecture de Wakayama, à plus d'une centaine de kilomètres d'Osaka. Le cap Hinomisaki appartient au parc naturel de la côte Enju de la préfecture de Wakayama, avec un terrain qui s'étend le long de la mer à 200 mètres au-dessus du niveau de celle-ci. L'activité la plus populaire est de venir observer les levers et couchers de soleil, l'orbe étincelante de l'astre stellaire pouvant être vue quasiment sans obstacle autre que la ligne d'horizon de l'océan qu'elle vient couper.

Ce spectacle fait ainsi partie des "100 meilleures vues de lever et de coucher de soleil de Wakayama". Le cap Hinomisaki donne aussi directement sur le canal de Kii, ce qui en fait un observatoire particulièrement prisé de ce bras de mer.

Lire aussi : Visiter la péninsule de Kii


Un coin sauvage ouvert aux touristes

Malgré l'aspect un peu reculé du cap, dont les côtes escarpées donnent un charme sauvage à la localité, il existe plusieurs endroits où le touriste en goguette pourra mettre les pieds. On peut compter dans cette liste le phare du cap, qui a très récemment été refait à neuf. Il s'élève à 17 mètres au-dessus du sol, et sa portée lumineuse est d'environ 40 kilomètres.

Lire aussiFukura, le plus vieux phare en bois du Japon

Le musée abritant la collection d'objets de japonais ayant émigré au Canada

Le visiteur pourra aussi aller jeter un œil du côté du "centre de ressources canadiennes", un musée dont la collection comprend un grand nombre d'effets ayant appartenu aux Japonais qui émigrèrent au Canada au XIXè siècle. Les objets représentent la nostalgie du pays pour des Japonais expatriés, on peut y retrouver passeport, photographies, lettres à ceux restés au pays etc...

La dernière curiosité est à retrouver du côté de la "colline Knudsen". Il s'agit d'une très belle colline faisant face à la mer où est exposé le buste de l'ingénieur en chef Knudsen, qui en 1957 mourut en cherchant à sauver un marin japonais.

Les commentaires Découvrez les commentaires de nos voyageurs