Festival Dai Mandara Ku   大曼荼羅供

Date de publication :

A la fin de la cérémonie du Dai Mandara Ku, à Koyasan, les plus importants moines de la montagne sacrée se réunissent au hall principal du Garan pour des chanter des shomyo.

Marche pour l’éveil

Si vous passez par Koyasan au mois d'avril, vous risquez de tomber face à une curieuse procession en visitant le temple Garan : le 10 se déroule la cérémonie du Dai Mandara Ku, l'une des plus importantes de la montagne sacrée.

Si vous passez par Koyasan au mois d'avril, vous risquez de tomber face à une curieuse procession de moines en visitant l'enceinte sacrée du Garan. En ce 10 avril se déroule la cérémonie du Dai Mandara Ku, l'une des plus importantes de la montagne sacrée.

Il s'agit de l'un des plus anciens évènements spirituels de Koyasan. Le Kôbô Daishi (également appelé Kûkai, fondateur de la secte Shingon et de Koyasan), l'aurait lui-même pratiquée au début du IXe siècle. La procession se déroule entre le Daie-do et le hall Kondo, à l'intérieur duquel se termine ensuite la cérémonie, sur des shomyo (chants bouddhiques) envoûtants.

Elle a vite conquis le cœur des visiteurs par sa beauté et par son atmosphère. En effet, pour l'occasion, les moines les plus importants se parent de leurs plus belles tenues : des vestes brodées de brocart. Et leurs hymnes résonnent jusque dans les environs du temple Kongobu-ji tout proche (le siège officiel de l'école Shingon).

Le but du Dai Mandara Ku est double : prier pour le bonheur des âmes de la montagne sacrée, et rendre hommage aux mandala, ces diagrammes picturaux servant de supports à la méditation qui renferment les principes de l'enseignement de la secte shingon.

Les commentaires Découvrez les commentaires de nos voyageurs