Kyusho Mieku   旧正御影供

Date de publication :
Kyusho Mieku

Défilé à l'occasion de la cérémonie Kyusho Mieku

Eternel hommage pour une éternelle méditation

Un 21 mars d’une année perdue depuis longtemps, Kôbô Daishi (774-835), fondateur de l’école bouddhique shingon et célébré dans la plupart des temples de Koyasan, entra en méditation pour l’éternité.

La légende n’est belle que si elle se perpétue et, en souvenir de cette date légendaire, les moines du Danjo-Garan organisent chaque année le Kyusho Mieku, à l’occasion duquel s’ouvrent les portes du Miedo, le « temple des portraits », autrefois réservé à la méditation du célèbre fondateur qui se dévoile ainsi un jour par an.

Une première cérémonie est organisée le matin à l’Okunoin, mais les milliers de visiteurs qui viennent déposer fleurs et bougies assistent surtout à la procession de l’après-midi, partie du Kongobuji avant d’arriver dans l’ « enceinte sacrée » qu’est le Danjo-Garan.

Pour entrer dans le Miedo, il est nécessaire de prendre un ticket, gratuit et en nombre illimité, mais qui indique que vous avez participé.

Les commentaires Découvrez les commentaires de nos voyageurs