Les cinq sommets d'Aso   阿蘇山

Date de publication :
Point d'observation Senri ga hama du mont Aso

Point d'observation Senri ga hama du mont Aso

La plaine de Kusasenri et le mont Eboshi, dans le massif d'Aso.

La plaine de Kusasenri et le mont Eboshi, dans le massif d'Aso.

Plusieurs sentiers de randonnée permettent d'arpenter le massif d'Aso.

Plusieurs sentiers de randonnée permettent d'arpenter le massif d'Aso.

À l'Aso !

Plusieurs chemins balisés serpentent sur les versants du mont Aso, pour marcheurs débutants et amateurs de somptueux panoramas.

Des cinq sommets qui entourent la dépression volcanique d'Aso (Naka, Neko, Taka, Eboshi et Kishima), c'est sur le flanc ouest du massif qu'on trouve les sentiers de randonnée les plus balisés et les plus populaires. 

Quels que soient la saison et le climat, quelques précautions s'imposent : attention aux rudes températures à 1300m, même au printemps, et aux émanations de gaz toxiques en fonction de la direction des vents.

  • à l'Ouest

Les marcheurs partent en général du musée du volcan et de la plaine de Kusasenri, cratère éteint de l'Eboshi (accès en bus depuis la gare de la ville d'Aso, mais les plus courageux peuvent aussi tenter la route à pied). Direction sud, on rallie le mont Eboshi (1337 mètres) en une heure (possibilité de gagner ensuite les stations thermales de Tarutama et Jigoku Onsen).

Direction nord, c'est le sommet du Kishima qu'on gravit, en faisant si possible un crochet à l'est vers les lacs de cratère de Furumi-ike.

Il n'existe pas de chemin "officiel" pour le joli Komezuka (petit sommet de 954 mètres) et l'Ojodake (1238 mètres), mais à moins d'une interdiction claire les marcheurs y sont les bienvenus.

  • au Centre

C'est ici le cratère du Naka-dake ("sommet de l'intérieur") qui domine le paysage, mais attention peu de routes permettent d'y accéder... et les épisodes éruptifs récents restreignent ou interdisent parfois son accès dans un rayon d'1 kilomètre.

Un sentier charmant permet de rallier la plaine de Kusasenri et le téléphérique d'Aso-san (qui emmène au cratère du Naka mais peut se faire à pied en 45 min).

Lire : Kurokawa onsen

  • à l'Est

Un sentier difficile, réservé aux marcheurs solides, fait le lien entre la vallée de Sensuikyo - célèbre pour ses rhododendrons - et le mont Naka en passant par le Takadake, point culminant du massif (1592 mètres). Attention aux 600 mètres de dénivelé ! Accès pour Sensuikyo depuis la gare JR de Miyaji, à pied ou en taxi (2000 yen ; 15€).

Les commentaires Découvrez les commentaires de nos voyageurs