Le village de Takamori   高森

Date de publication :
Le mont Nekodake

Le mont Nekodake

Le Parc Takamori Yousui tunnel

Le Parc Takamori Yousui tunnel

Le tunnel du parc Takamori Yousui

Le tunnel du parc Takamori Yousui

Kamishikimi kumano imasu

Kamishikimi kumano imasu

Sanctuaire Kusabe Yoshikami

Sanctuaire Kusabe Yoshikami

Une pépite cachée du Kyushu

Le village de Takamori est à Kyushu, au pied du grand volcan actif Aso (préfecture de Kumamoto), au sud-ouest de l’immense caldeira. Il est surtout inscrit sur la liste des plus beaux villages du Japon depuis 2013.

La nature y est grandiose grâce à la proximité du mont Aso, qui offre des paysages très verdoyants toute l’année, jusqu’au village voisin de Takachiho (préfecture de Miyazaki) très influencé culturellement par les légendes d’Amaterasu.

Voir aussi : Le mont Aso

Le mont Nekodake

C’est le symbole du village de Takamori, car cette montagne évoque la forme d’un chat, neko en japonais, oreilles dressées. Ce mont fait partie de la chaîne des monts volcaniques d’Aso, étant l’un des cônes le plus ancien. Son ascension est possible pour des grimpeurs confirmés.

Le parc Takamori Yousui Tunnel

Au milieu des années 1970, des travaux de construction d’un tunnel ferroviaire eurent lieu mais après deux kilomètres d’avancée, la découverte d’une puissante source d’eau ne permit pas de continuer le percement de l’ouvrage. Les autorités se décidèrent alors à abandonner le projet initial pour le transformer en un parc ouvert au public. Très joliment décoré de lanternes lumineuses, il se visite avec bonheur les jours de pluie ou de forte chaleur estivale. Aujourd’hui, la source d’eau est devenue la principale alimentation en eau du village, avec un débit de 32 000L/min.

Le sanctuaire Kamishikimi Kumanoimasu

La profondeur spirituelle de ce sanctuaire shinto est étonnante, enfoui au coeur d’une forêt de cyprès, il vous faudra gravir les 260 marches d’un escalier en pierre pour y accéder. Un chemin jalonné d’une centaine de tôrô, lanternes en pierre recouvertes de mousse verte, pour créer cette ambiance si particulière, mystérieuse et calme, pour aller vers le zen, votre intériorité.

Les lieux ont inspiré le film d’animation Hotarubi no mori e (littéralement "Dans la forêt de la lumière des lucioles"). Vous trouverez aussi le rocher Hogeto/Ugeto, grand de 10 mètres, il est sacré et symbole de réussite quand vous vous approchez de son entrée.

À lire : La chasse aux lucioles

Le sanctuaire Kusakabe Yoshimi

Ce sanctuaire, l’un des trois kudarimiya, est très spécial au Japon car on ne monte pas comme d’habitude au sommet d’une montagne sacrée, mais on y descend par un long escalier de 130 marches. Ce temple des profondeurs est donc bien une rareté.

Fûchin-sai

Takamori est le village du vent, qui souffle souvent avec force. Alors, autant pour le calmer que d’assurer de bonnes récoltes de riz, une fête populaire et familiale a lieu dans le village depuis plus de 300 ans, au mois d’août. Une parade de chars défilent dans les rues, où chaque engin est fabriqué par les habitants eux-mêmes avec des objets de la maison, ustensiles de cuisine, de nettoyage, de salle de bains... C’est tout à fait original !

Torokko

Un torokko est un train avec des voitures ouvertes, un peu comme une voiture cabriolet, pour voyager les cheveux au vent. Du mois de mars à novembre, les samedis, dimanches et jours fériés, vous pouvez profiter des magnifiques paysages de la région grâce à ce train torokko de la petite compagnie privée Minami Aso Tetsudô. 

Pour le prendre, l’accès se fait depuis la gare de Takamori pour un petit trajet sympathique, puis des bus assurent le relais final vers les villes de Kumamoto ou de Nobeoka, à l’opposé sur la côte Pacifique.

Voir : Les trains touristiques les plus originaux

Les commentaires Découvrez les commentaires de nos voyageurs