Le village de Kizuro   木津呂

Date de publication :
Vue sur le village de Kizuro

Vue sur le village de Kizuro

Le village de Kizuro, Kumano

Le village de Kizuro, Kumano

Le « trou de dragon »

C’est juste entre les préfectures de Wakayama et Mie, dans la région de Kiwacho, près de la ville de Kumano (préfecture de Mie) que se cache le village de Kizuro.

On dirait un village de conte de fées. Kizuro semble se lover dans la boucle de la rivière Kitayamagawa, douillettement bordé par ses plages de galets, formant à lui tout seul une sorte de péninsule. Caché des regards par les montagnes environnantes, il ne s’offre à la vue des visiteurs que depuis le sommet des monts qui l’entourent. De là-haut, la vue est époustouflante, le paysage unique.

À lire : Les plus beaux villages du Japon

Une vue qui se mérite

La vue sur Kizuro se mérite. Pour atteindre le sommet des monts (ceux du côté de Wakayama offrent les plus belles vues), il faut gravir des chemins de randonnée en pleine forêt, avec des passages plutôt dangereux et les panneaux de direction ne sont qu’en japonais. Aux dires de certains, de nombreuses personnes abandonnent avant d’arriver au but. L’office de tourisme de la région conseille donc de se renseigner avant d’entreprendre la montée ou bien de s’y rendre avec un guide.

Voir : Randonner au Japon

Ceux qui ne peuvent pas faire cette marche difficile ont cependant la possibilité de découvrir le village en en faisant le tour en bateau ou en canoë sur la rivière Kitayamagawa.

Feng Shui vs réalité

Le village en lui-même a fait l’objet d’études tant pour sa particularité géologique que pour la disposition de son habitat, qui s’est adapté à la forme particulière du lieu, suivant les courbes de la rivière. Autrefois prospère et peuplé, il est de plus en plus déserté par ses jeunes habitants et les personnes âgées y sont majoritaires. Les maisons se vident (la moitié d’entre elles seraient inhabitées), l’école primaire a fermé depuis longtemps et pourtant, Kizuro est considéré comme un lieu béni selon les critères du Feng Shui. En effet, le village est situé juste à l’endroit où les pieds des montagnes tombent dans une vallée, ce phénomène nommé « trou de dragon » (les montagnes étant considérées comme des dragons dans l’art du Feng Shui), est censé concentrer une forte énergie positive. La présence d’une rivière ajoute aux « pouvoirs » du lieu. 

Cependant, l’accès difficile au village, son enclavement, ont fait fuir les nouvelles générations. La nature a repris ses droits et de nombreux champs qui étaient cultivés sont maintenant envahis par une végétation luxuriante, la forêt avance et ce lieu « plein d’énergie positive » semble ne pas apporter l’énergie nécessaire aux villageois pour qu’ils aient envie d’y rester. 

Les commentaires Découvrez les commentaires de nos voyageurs