La galerie marchande Sanjô   三条会商店街

Date de publication :

La galerie marchande Sanjô

Heure d'affluence dans la galerie marchande Sanjô

Crêpe japonaise, parfum sésame et matcha

Flickr Nomura

Glace au matcha

Temple Yasaka-jinja, galerie Sanjô

La galerie aux 365 soleils

La galerie marchande Sanjô est à Kyoto une institution. Couverte, ses 800 mètres abritent 180 enseignes. Des commerces très réputés y sont installés depuis des décennies, proposant des produits de grande qualité, ainsi que ceux du quotidien pour les habitants du quartier.

Shopping couvert dans l'ancienne capitale


À Kyoto, il existe plusieurs galeries marchandes couvertes, dont la plus connue est celle du marché de Nishiki, surnommée "la cuisine de Kyoto". Celle de Sanjôkai Shôtengai, ouverte tous les jours de l'année, d'où son surnom de la "galerie aux 365 soleils", est située non loin du château de Nijô. Elle s’étend sur 88 mètres et propose 180 enseignes qui constituent le marché quotidien des habitants, mais pas seulement !

Ici, vous trouverez un mélange de commerces de proximité typiquement locaux, des plus traditionnels aux plus récents, ainsi que des cafés et des restaurants. Tout ce qu’il vous faut pour vivre si vous habitez le coin !

Lire : 5 objets traditionnels à ramener de Tokyo et Kyoto

Ce type de galerie marchande couverte est apparu à l’ère Taisho (1912-1926) et au début de l’ère Showa (1926-1989), lors du développement du commerce au Japon. Ces galeries étaient alors prévues comme un passage entre la ville et la campagne, un point d’approvisionnement des produits de l’agriculture pour les citadins au nombre grandissant. La galerie marchande Sanjôkai Shôtengai comptait déjà 72 enseignes lors de sa création en 1915.

Les échoppes incontournables de Sanjô

Pour faire le tri entre les différents commerces, nous en avons sélectionné ceux qu’il ne faut absolument pas rater :

  • Ran Hotei

Devenu un café matcha après la rénovation d’une maison traditionnelle de Kyoto, machiya. Vous y dégusterez des pâtisseries traditionnelles japonaises, wagashi, accompagnées de thé matcha (820 yen/6€). Il est même possible de faire l’expérience de la fameuse cérémonie du thé (une heure pour 3 500 yen/25€), le lieu étant tout indiqué pour cela.

  • Sanjô Wakasaya

Un fabricant de la pâtisseries traditionnelles, depuis 1893 quand même ! Avec comme spécialité le Gion chigo-mochi, un gâteau du miso sucré enveloppé du mochi, qui sert d’offrande lors de la célèbre fête du Gion Matsuri chaque été, c’est vous dire si le lieu est couru.

Lire : Le festival Gion matsuri de Kyoto

  • Sei un Doh

Pour les artistes et tous les écrivains en herbe, cette papeterie traditionnelle est tout indiquée ! Des pinceaux de toutes les tailles aux poils les plus fins, du papier washi, de l’encens et surtout une variété incroyable d’enveloppes pour tous usages, de 200 sortes différentes.

  • Gomaya crêpe

Pas tout à fait une crêperie, du moins pas comme on en connaît en France, mais plus un fast-food drive, où on vous prépare une crêpe en quelques instants, et que vous emportez pour manger sur le pouce. Si vous ne connaissez pas les crêpes à la japonaise, vous serez (agréablement) surpris par la consistance de ces dernières, très largement fourrées de multiples ingrédients qui en font presque un repas complet. Ici c’est la spécialiste de sésame, salé ou sucré, à la chantilly au sésame noir (400 yen/3€), aux légumes de Kyoto et au sésame (400 yen/3€), vous trouverez votre goût et serez comblé(e).

  • Yano Jisakuen

Pour les amateurs de thés, ce sera votre adresse, car la boutique est spécialisée dans le thé d’Uji. De plus, Yano Jisakuen esr le pionnier de la glace au matcha ! Il n’y a donc plus aucune raison de résister à la tentation de venir dans ce lieu incontournable.

Lire aussi : Le thé matcha

  • Meat Shop Hiro

Le nom indique que vous allez y trouver de la viande, et c’est bien le cas puisque c’est une boucherie ! Vous n’allez pas ramener dans vos bagages un morceau de viande fraîche, si onctueux soit-il, mais par contre vous pouvez y acheter un délicieux bentô. Chaque jour les meilleurs y sont préparés, avec bien entendu des viandes de premier choix, fondantes, en korokke, en hamburger, etc.

Dans l'enceinte du temple Yasaka jinja à Kyoto

Dans l'enceinte du temple Yasaka jinja à Kyoto

À visiter à proximité de Sanjô

Entre deux commerces, qui feront fondre vos économies, remplissez vous les yeux de belles choses à contempler :

  • Le Yasaka-jinja Matatabisha est un petit temple shintô, issu de la famille de Yasaka-jinja à Gion.
  • Le château de Nijô, tout proche de la galerie est un de ces châteaux féodaux qui ont fait l’histoire du Japon. Il appartenait à la lignée des Tokugawa, et fut construit en 1626.
  • Shinsen-en, un temple bouddhiste, qui fut à l’origine construit comme un jardin pour l’empereur du temps où la capitale impériale du Japon devenait Kyoto, Heian-Kyo en 794.

Le château Nijô à Kyoto

Le château Nijô à Kyoto

Les commentaires Découvrez les commentaires de nos voyageurs