Arashiyama Hanatôro   嵐山 花灯路

Date de publication :
Arashiyama Hanatouro

Arashiyama Hanatouro

Un beau jardin d'hiver

Des routes de fleurs et de lumière. Telle est la signification prometteuse du terme Hanatôro. La fête qui se tient durant dix jours en décembre plonge le quartier d'Arashiyama dans une atmosphère onirique.

Arashiyama Hanatoro

Illuminations sur le pont d'Arashiyama.

L'endroit est prisé pour sa beauté depuis la période d'Heian (794-1185). Les connaisseurs s'y pressent pour le hanami, l'admiration des cerisiers en fleurs, et pour assister à l'embrasement de ses montagnes boisées en novembre pendant le kôyô.

Des lanternes de céramique et de papier viennent magnifier le paysage nocturne. Le pont Togetsukyo, emblème du lieu, devient incandescent. Sur la rive opposée de la rivière Katsura, de gigantesques hortensias fleurissent à flanc de montagne grâce à des illuminations qui plongent la forêt dans des teintes mauves et bleutées.

Arashiyama Hanatoro

Bambouseraie illuminée par les lanternes d'Arashiyama Hanatoro.

Des expositions d'ikebana, l'art de la composition florale japonais, et de nombreux concerts de rue jalonnent le parcours. Les mélodies des shakuhachi, les flûtes de bambou traditionnelles, accompagnent les pas des visiteurs. La lumière blanche des lanternes transfigure la forêt de bambous en une cathédrale vert tendre. De nombreux stands proposent de délicieuses nourritures aux marcheurs vespéraux. Impossible de résister aux mitarashi dango, ces brochettes de gâteaux de riz ronds nappés de sauce de soja sucrée, lorsqu'ils vous sont tendus avec un sourire radieux.

Voir aussi : Prendre des cours d'ikebana au Japon

Les commentaires Découvrez les commentaires de nos voyageurs