Baika Sai   梅花祭

Date de publication :
Geishas servant le thé pour le festival Baika Sai.

Geishas servant le thé pour le festival Baika Sai.

Cérémonie « shinthéiste »

Douce habitude, chaque 25 du mois, de se rendre au marché aux puces de Kitano Tenmangu. Le 25 février en revanche, charmante cérémonie de thé, un nodate, un peu plus occasionnel. 

En plein air, geiko et maïko (apprenties geishas) servent la boisson fumante en l’honneur de Sugawara no Michizane (845-903), important personnage politique de l’époque Heian (794-1192) amoureux des fleurs de pruniers, si nombreuses en cette période au Kitano Tenmangu. Entre le thé, le sanctuaire shintô, l’harmonie florale et un mochi azuki, des haricots rouges sucrés enrobés dans une pâte de riz moelleuse, vous êtes servis, bien servis. Attention toutefois, mieux vaut se hâter : seulement 3000 places sont disponibles pour assister au Baika Sai.

Les commentaires Découvrez les commentaires de nos voyageurs