Visiter Kyoto dans les pas des derniers samouraïs   幕末

Date de publication :
Ancienne photographie de Samourais

Samouraïs partisans de l'empereur lors de la guerre de Boshin, 1868.

Haut lieu de l'histoire du Shinsengumi, il s'agit d'une véritable maison de samouraï en l'état.

L'ancienne auberge et maison de plaisir Sumiya offre une plongée dans le passé, à ne pas confondre avec un ryokan du même nom.

Le temps des héros

Kyoto, condensé de l’histoire japonaise offre des tableaux variés selon les époques. Capitale impériale et shogunale à travers les époques elle fut aussi le décor de la dernière guerre civile du Japon. Un visiteur curieux pourra sans peine y remonter la piste de sang des derniers samouraïs.

Après être restée endormie durant la majeure partie de la période d'Edo (1603-1868), Kyoto redevient entre 1863 et 1865 le cœur des intrigues entre les Ishin Shishi et le Shinsengumi. Les premiers étaient partisans de la restauration impériale et du Sonno Joi (Révérer l’empereur, expulser les barbares) tandis que les seconds étaient une milice recrutée par le shogun pour maintenir l’ordre par la terreur. Les 5 années du Bakumatsu, la chute du shogunat, sont marquées par les attaques, les guet-apens et les trahisons entre les révolutionnaires et les forces de l’ordre ancien.

Les noms des personnes impliquées sont encore aujourd’hui révérés comme des héros particulièrement populaires auprès du grand public. Les hauts lieux de leurs luttes sont conservés comme des sanctuaires.

A la recherche du Shinsengumi

Les admirateurs du Shinsengumi pourront se rendre ainsi au Yagi Gennojô, la maison samouraï de Yagi où les fondateurs du Shinsengumi, Isami Kondo, Toshizo Hijikata ou Hajime Saito se réunissaient. La demeure est restée en l’état et donne l’exemple d'une maison de guerriers de la fin du shogunat. Un peu plus loin au temple de Mibudera, on retrouvera le quartier général de cette police, justement surnommés les « loups de Mibu », l’autre garnison de ces sabreurs d’élite se trouvait au temple de Nishi Honganji, on est loin de la gare de Kyoto.

Les principaux lieux de leurs combats sont visitables. Au restaurant Sumiya, en plein ancien quartier des plaisirs de Shimabara, on pourra visiter non seulement un ancien établissement de plaisir resté intact mais aussi un véritable champ de bataille. Le bâtiment garde les traces des coup de sabres échangés par les ennemis acharnés.

Kyoto, champ de bataille

De même à l’auberge Teradaya, célèbre pour le guet-apens tendu par le Shinsengumi aux révolutionnaires ayant donné lieu à une véritable bataille rangée au sabre dans le bâtiment. A l’ancienne auberge Ikedaya c’est en revanche le souvenir de Ryoma Sakamoto qui est entretenu. Le plus connu des révolutionnaires japonais ayant œuvré à la paix fut massacré un soir après avoir échappé des années aux agents du shogun.

Là encore c’est l’authenticité qui prime avec de véritables reliques de l’époque. Ryoma Sakamoto est par ailleurs enterré avec d’autres martyrs de sa cause non loin de là au Gokoku-jinja, le musée voisin ne propose cependant que des explications en japonais.

En 1868, le shogunat prend fin avec la guerre de Boshin, le Shinsengumi est dissous et les Ishin Shishi deviennent les chefs du nouveau Japon Meiji. Le Bakumatsu est la période la plus représentée dans les mangas, anime, dramas et livres japonais. C’est la grande référence historique des Japonais et tout le monde a entendu parler une fois des lieux cités, ils font partie patrimoine.

Visiter ces lieux vous plongera au cœur d’une histoire passionnante et riche en personnages charismatiques mais aussi des manières de vivre et de mourir dans les dernières années de l’époque Edo. Attention, vous pourrez vite devenir un inconditionnel.

Les commentaires Découvrez les commentaires de nos voyageurs

Adresses lieux historiques

Bonjour, Merci pour cet article des plus intéressants :) Y'aurait-il moyen de préciser les adresses exactes des lieux évoqués, notamment l'auberge Ikedaya et le Yagi Gennojô svp ? J'ai réussi à trouver pour le Nishi Honganji et le Mibudera, mais pas le reste... Merci d'avance !