Chirimen Craft Museum   ちりめん細工館

Date de publication :
Objets en chirimen, à la boutique Chirimen Craft Musuem d'Arashiyama, à Kyoto

Objets en chirimen, à la boutique Chirimen Craft Musuem d'Arashiyama, à Kyoto

Chirimen Craft Museum

Boutique Chirimen Craft Museum située à Ninenzaka, Kyoto

Poupée et chat en chirimen

Poupée et chat en chirimen

La délicatesse des crêpes de soie

Un décor soigné, des tissus chamarrés perpétuant une tradition vieille de plus de 400 ans, le bruissement et la douceur de la soie…. Vous n’êtes pas dans un musée d’art traditionnel mais bien dans l’une des boutiques Chirimen Craft Museum.

Les boutiques Chirimen Craft Musuem de Kyoto permettent de découvrir un artisanat traditionnel du Japon : le Chirimen zaiku.

Chirimen zaiku

Sur la terre d’origine de l’industrie textile du Japon, vous ne pouvez passer à côté du chirimen zaiku, l’artisanat japonais de la crêpe de soie. Dès la fin du VIIIe siècle, les artisans de Kyoto développent des tissus somptueux pour répondre aux attentes de l’élite dirigeante. Kyoto, qui devient capitale impériale en 794, devient alors le centre de l’industrie textile du Japon. L’activité était alors concentrée dans les quartiers nord-ouest de la ville, connus sous le nom de Nishijin.

Lire aussi : Les somptueux kimonos de Nishijin

Pour confectionner les kimonos les plus raffinés, l’artisanat textile kyotoïte utilise le crêpe de soie, appelé chirimen. Désignant à la fois la technique de tissage et le tissu lui-même, le chirimen apparaît au cours de l’ère Tensho (1573-1592). Dans le même temps, des accessoires, des jouets et des poupées réalisés avec les chutes de tissu donnent naissance au chirimen zaiku.

Six boutiques à Kyoto

Kyoto compte six boutiques Chirimen Craft museum. Elles sont toutes situées dans des quartiers touristiques et à proximité de sites majeurs : une dans la rue Ninenzaka à Gion, près du marché de Nishiki, du Kinkaku-ji, du Ginkaku-ji et deux adresses à Arashiyama

L'embarras du choix

Une fois à l'intérieur, vous ne saurez que choisir ! Poupées, maneki-neko, tsurushibina (ornements porte-bonheur à suspendre pour les petites filles) animaux (chats, lapins, grenouilles...), porte-monnaie, boîtiers de lunettes, coques de téléphone, décorations saisonnières (printemps, automne, noël...). 

Les légumes de Kyoto "kyo yasai" et les sushis aussi réalistes qu'appétissants raviront les petits (et grands) amateurs de dînette. A l'étage du magasin situé dans la rue Ninenzaka, vous trouverez également un large choix de boucles d'oreilles et kanzashi (ornements pour cheveux) en verre.

Les Chirimen Craft Museum offrent ainsi le plaisir des yeux et la satisfaction de rapporter chez soi des souvenirs réalisés à la main avec des tissus de qualité produits au Japon.

Les commentaires Découvrez les commentaires de nos voyageurs