Fire Ramen

Date de publication :
ramen de Kyoto

Les ramen flambées, à l'oignon !

Fire Ramen Kyoto

Une devanture qui sait garder l'effet de surprise!

Fire ramen

Le chef du Fire Ramen en pleine action!

Des ramen flambées !

Non loin du château Nijo à Kyoto, dans un quartier plutôt calme, impossible de se douter que l’on peut vivre l'une des expériences culinaires les plus palpitantes du Japon : bienvenue chez Fire Ramen !

Tout feu tout flamme !

Comme son nom l'indique, et ce depuis plus de 30 ans, le chef du Fire Ramen propose des ramen, auxquelles il met le feu sous vos yeux ébahis ! Avant d’en arriver-là, vous devrez probablement patienter un peu : il y a parfois une petite queue devant le restaurant qui ne possède que 15 places assises. 

LireLes ramen de Shinshin

Une fois installés, quatre options s'offrent à vous, options qui diffèrent peu d’un restaurant de ramen plus traditionnel : des ramen tout simple, à 1 280 yen/9€, auxquelles vous pouvez ajouter du riz frit ou des gyôza, pour finalement arriver à l’option la plus chère, qui comprend les trois derniers ainsi que du poulet frit (2 150 yens/16€). 

Des ramen à manger avec précaution...

Après avoir choisi votre formule, le staff vous expliquera les règles à respecter : on ne rigole pas avec les Fire Ramen ! Pendant toute la durée de l’opération, vous devrez rester assis, porter une serviette pour ne pas tacher vos vêtements (pratique qui devrait être d'ailleurs étendue à tous les restaurants de ramen), garder vos mains sous la table et ne pas toucher votre bol qui sera brûlant. Si cela relève du simple bon sens, ces règles posent aussi la question du comment immortaliser ce moment unique et flamboyant ? Ne vous inquiétez pas : le propriétaire a pensé à tout ! De nombreux selfies stick sont à votre disposition pour vous permettre de capturer les ramen enflammées, a quelques centimètres de votre visage. Qui aurait cru que les selfie sticks aurait un véritable intérêt un jour ? Le reste du staff sera aussi ravi de vous prendre en photo si vous leur demandez. 

Les flammes ne durent pas très longtemps, mais vous pourrez sentir leur chaleur, et croiser le regard tout aussi incandescent du chef pendant l’opération. Palpitations garanties ! Une fois les ramens redescendues à une température tolérable, vous pouvez déguster vos ramen, délicieux sinon exceptionnels. La recette de Kyoto a la particularité de présenter une quantité d’oignons assez importante, qui sont aussi l’élément permettant la combustion. Il existe aussi une soupe végétarienne, pour vos amis vegan. 

Lire aussi : Manger végétarien au Japon

Le Chef, en dehors des ses prestations enflammées, est extrêmement hospitalier et il partagera avec plaisir ses bonnes adresses dans un anglais plus ou moins approximatif. Déjeuner ou dîner à Fire Ramen restera une expérience inoubliable, un must-do si vous êtes dans le quartier du château Nijo !

Les commentaires Découvrez les commentaires de nos voyageurs