Le hall d'exposition Miyako Messe   みやこめっせ・京都伝統産業ふれあい館

Date de publication :
miyako messe

Le Miyako Messe, très contemporain.

kimono traditionnels

Admirez entre autres les kimonos traditionnels.

boutique souvenirs

Des souvenirs précieux.

L'artisanat japonais sous toutes ses formes

Non loin du sanctuaire Heian se trouve le complexe très contemporain du Miyako Messe. Il accueille, entre autres, un musée de l’artisanat et un musée du design.

Plusieurs halls sont réservés à des expositions temporaires, qui souvent mettent à l’honneur un aspect spécifique de l’artisanat traditionnel de Kyoto. Des évènements y sont souvent organisés : des conventions professionnelles, mais aussi des manifestations ouvertes au public comme un festival de la cuisine de Kyoto, des performances de maiko (élève geisha), ou des ateliers pour apprendre l'artisanat japonais. Vous y trouverez aussi un café et un restaurant.

À lire : Le métier de geisha

Le Musée du Design

C’est la Japan Designers Association qui est à l’origine de ce musée. Elle y organise des expositions temporaires, qui mettent en avant le design japonais, d’avant, d’aujourd’hui et du futur. Tous les ans, l’association organise le festival du design.

Le Fureaikan, le musée de l’artisanat

Le musée est donc situé au sous-sol du Miyako Messe, juste à côté du Musée du Design. Vous pourrez y voir non moins de 500 objets issus de l’artisanat typique de Kyoto, répartis en 74 catégories. Tous sont accompagnés d’explications sur leur origine et sur leur technique de fabrication, explications disponibles en japonais, comme en anglais. Un guide rédigé en français est même disponible à l’accueil. Toutes les sortes d'artisanat kyotoïtes sont donc représentées : le travail du bois, de la pierre, de la tuile, du métal, de l’or, du papier, les différents styles de teintures, de tissage et la broderie, l’encens, le saké… Rien n’est laissé de côté ! Vous pourrez admirer aussi bien des estampes, des éventails et des kimonos traditionnels tout comme des poupées, des perruques et accessoires pour cheveux divers et variés ! Est aussi exposé un mikoshi, soit un palatin divin, provenant d’un temple. C'est toute l'histoire de Kyoto, à travers l'évolution de son artisanat, qui est ici exposée. L’entrée est gratuite et le musée satisfera les amateurs d’artisanat comme les passionnés d'histoire.

Pour finir votre visite en beauté, ne manquez pas la boutique du Miyako Messe, à la sortie du Fureaikan, où vous retrouverez moult objets traditionnels (éventails, foulards en soie, poupées…), à offrir ou à ramener en souvenir de Kyoto, l’ancienne capitale impériale !

Les commentaires Découvrez les commentaires de nos voyageurs