Fushimi, un arrondissement de Kyoto   伏見区

Date de publication :
Un des sanctuaires bordant le faubourg de Fushimi.

Un des sanctuaires bordant le faubourg de Fushimi.

Les enfilades de torii (portiques sacrés) du sanctuaire Fushimi Inari à Kyoto

Les enfilades de torii (portiques sacrés) du sanctuaire Fushimi Inari à Kyoto

Daigoji

Vue sur l'étang de Daigoji.

Paisible faubourg

Loin du tumulte, ce paisible faubourg bordé de beaux sanctuaires semble sortir d'un film de Yasujiro Ozu...

Le temple du dieu renard

L'arrondissement de Fushimi accueille principalement les touristes et curieux qui viennent visiter le sanctuaire de Fushimi Inari Taisha, dédié à une divinité shintô représentée sous forme d'un renard. Très connu pour ses enfilades de portiques sacrés vermillons, le sanctuaire vous offre une balade spirituelle d'une bonne journée dans les montagnes.

Le Daigo-ji

Le Daigo-ji est l'un des nombreux temples de Kyoto classé au patrimoine mondial de l'UNESCO. Il est affilié à la l'école bouddhiste Shingon, l'école de la "vraie parole". Fondé en 874, c'est-à-dire au début de la période Heian, un empereur s'y retirera après être entré dans les ordres. Ce dernier prendra le nom posthume d'empereur Daigo, d'après le nom du temple, et y sera inhumé.

Le temple est réputé pour la contemplation des feuilles d'érables rougissantes (momiji) en automne.

Le château de Fushimi

Le château de Fushimi - ou château de Momoyama - a été édifié sur ordre du très célèbre chef de guerre Hideyoshi Toyotomi. Achevé en 1594, le château fût détruit par un tremblement de terre seulement deux ans plus tard. Reconstruit peu de temps après, le château fût le théâtre d'un siège lors duquel Mototada Torii, un vassal de Toyotomi, effectua un suicide rituel pour défendre son honneur. Le château que vous pouvez admirer aujourd'hui est donc une reconstruction de l'original.

Les commentaires Découvrez les commentaires de nos voyageurs