L'île de Chikubu   竹生島

Date de publication :
L'île Chikubushima

Vous ne vous perdrez pas sur Chikubishima.

L'île Chikubushima

L'île Chikubushima, sur le lac Biwa, vue depuis Hikone.

L'île Chikubushima

Vue de l'île de Chibukushima.

L'île Chikubushima

L'arrivée à Chibukushima et la vue sur ses temples.

L'île des saints et des poètes

L’île de Chikubu est un endroit à part, lieu fréquenté par des saints et des poètes situé au milieu du lac Biwa, c’est depuis l’aube du Japon une terre sacrée, hors du temps.

L’île de Chikubu est un confetti de terre perdu au milieu du lac Biwa, au cœur du Japon. L’endroit ne fait que de 2 km2 dans sa partie la plus longue et est facilement faisable à pied. On y accède en bateau depuis Nagahama dans la préfecture de Shiga.

Une île sacrée

Ce petit bout de terre est une île sacrée depuis aussi longtemps que l’on se souvienne. Un temple, le Chikubusuma-jinja, est censé avoir été établi en 420 après J-C tandis que le temple bouddhiste Hôgon-ji ne daterait, lui, que du VIIIe siècle, un nouveau venu.

Ces temples sont aujourd’hui immergés dans la végétation intacte de l’île et vous plongent dans une atmosphère réellement inoubliable, notamment depuis la vue de la pagode à trois étages du Hôgon-ji.

Une île des arts

Aux époques anciennes, l’île avait la réputation d’être un lieu d’exil pour des seigneurs ayant déplu ou des poètes à la langue trop bien pendue.

Beaucoup d’œuvres littéraires ont été composées entre les arbres de cette prison où l’on se sent si libre.

Des pièces de Nô y placent leur action comme la pièce Chibukushima ou encore le passage du roman du Heike du même nom ou certaines mélodies au koto ou au shamisen.

Une île de détente

Une tradition curieuse de l’île veut que les visiteurs du temple tentent de jeter des assiettes depuis un rocher pour les faire passer entre les piles du torii, porte sacrée, du temple de Chikubushima-jinja.

Si vous réussissez votre vœu sera exaucé, en théorie. L’île dispose quand même de quelques restaurants de nouilles mais on ne peut y rester, mais elle ne compte pas d’habitants permanents.

Aujourd’hui on vient à Chikubu avec la possibilité d’en repartir dans l’après-midi. Les visiteurs viennent prier mais aussi profiter d’activités sportives comme du kayak autour de l’île, la baignade et la randonnée dans ses bois.

Depuis cette île située au centre du lac Biwa on a vraiment une impression d’immensité, les rives sont perdues dans les brumes au loin et on est envahi par le sentiment d’éloignement, de liberté et de beauté. Vous n’êtes plus au Japon, vous êtes ailleurs.

Les commentaires Découvrez les commentaires de nos voyageurs