Izusen   泉仙

Date de publication :
Izusen

Entrée du restaurant Izusen.

Carnivore s'abstenir

L’auberge Izusen éveille les sens. Le restaurant, au sein même de la sainte enceinte de l’ensemble monastique Daitokuji, initie les hôtes à une tradition culinaire séculaire : la shojin ryori

Spécialisé dans le teppatsu ryori, une variation extrêmement raffinée de la cuisine dite zen, Izusen fête le végétal. Assis sur un tatami, chacun peut savourer les subtiles préparations. Légumes, plantes sauvages, algues, tofu et une spécialité de Kyoto, le yuba (fine peau se formant à la surface du lait de soja) exaltent les saveurs de la nature

Le moine Dôgen (1200-1253) stipule dans ses Instructions au cuisinier zen que « l’essentiel dans l’art de cuisiner est d’avoir une attitude d’esprit profondément sincère et respectueuse envers les produits et de les traiter sans juger de leur apparence, fût-elle fruste ou raffinée ».


Les commentaires Découvrez les commentaires de nos voyageurs