Souvenirs de Kyoto   京都のお土産

Date de publication :
Des éventails, souvenir artisanal made in Kyoto.

Des éventails, souvenir artisanal made in Kyoto.

Une des boutiques de souvenirs à Kyoto.

Une des boutiques de souvenirs à Kyoto.

Bon Appétit, ou plutôt Ittadakimasu

Bon Appétit, ou plutôt Ittadakimasu !

Les galeries commerçantes de Demachi Shotengai à Kyoto.

Les galeries commerçantes de Demachi Shotengai à Kyoto.

L'artisanat du quartier de Gion à Kyoto.

L'artisanat du quartier de Gion à Kyoto.

Lèche-vitrines à Kyoto

Kyoto, ses temples, ses paysages... Oui mais pas que! Faites de la place dans vos valises et en avant pour le shopping.

Shopping de tradition

Le choix d’objets de fabrication artisanale à rapporter d’un voyage kyotoïte peut s’avérer délicat, tant il est large. Parmi les plus populaires, pensez à des couteaux de cuisine Aritsugu, un éventail de la célèbre maison Baisenan, du thé Ippodo, de l’encens de chez Lisn ou encore une délicate ombrelle du magasin TsujikuraAussi, à ne pas manquer, les sacs en chanvre faits-main de Ichizawa Shinzaburo.

Jadis institution pour geishas et maiko, la boutique Chidoriya  séduit par la variété des cosmétiques proposés - à base de hinoki (cyprès japonais) ou de camélia, d’azuki (haricots rouges) - et par ses tabi colorées (chaussettes où le gros orteil est séparé des autres).


Papilles et pupilles

Pendant votre séjour, osez visiter Gekkeikan, la plus grande fabrique de saké de la région. Dans un décor ancien préservé, vous pourrez déguster les meilleurs crus avant d’emporter une bouteille.
Continuez votre parcours gastronomique en savourant une kakigori ou glace frappée chez Gion Koishi, dont les origines remontent à l’époque Heian, il y a plus de 1000 ans. Vous y trouverez également du kokutomitsu (sirop de sucre de canne noir), ainsi qu’une multitude de friandises colorées.


Achetez malin

A Kyoto, vous pourrez faire de bonnes affaires. Les sous-sols des grands magasins comme Isetan, Takashimaya ou Daimaru, offrent aux gourmands l’occasion de se délecter à moindre coût, passé 19h30. L’arcade marchande Demachi Shotengai, située non loin du Palais impérial, regorge de petites boutiques où l’on peut goûter aux spécialités locales comme le mame-mochi, une pâtisserie aux haricots, sans se ruiner. On y trouve également un 100 yen shop qui propose une multitude d’objets pratiques et mignons, pour l’équivalent d'un euro. Et pour suivre la mode japonaise sans dépenser trop, rendez-vous dans l’incroyable friperie Hanjirô juste à côté de la rue Shinkyogoku.


Les commentaires Découvrez les commentaires de nos voyageurs