Miyama   美山

Date de publication :
Miyama

Les maisons au toit de chaume du village Miyama.

Miyama

Miyama sous la neige.

Miyama

Les cerisiers du village traditionnel Miyama.

Kansaï rural

Miyama, "La belle montagne", ses maisons aux toits de chaume, son artisanat et ses recettes rurales. Une ravissante escapade à deux pas de Kyoto.

Entouré de rizières, Miyama est connue pour ses anciennes maisons aux toits de chaume appelées minka. On compte plus de 200 dans la région, mais à la différence de celles de Shirakawa-go ou de Hida-Takayama, les chaumières de Miyama ne sont pas des attractions touristiques, mais des lieux de vie et de travail. 
 
On les verra surtout au lieu-dit Kayabuki no Sato ("le village aux toits de chaume"), où se visite aussi un intéressant musée folklorique, qui renseigne à la fois sur la construction des maisons alentours (le musée est lui-même une minka) et la vie rurale, ainsi qu'un musée de la teinture indigo. Un autre musée presque homonyme (le Miyama Kayabuki Gallery and Folk Museum) expose des instruments et outils traditionnels.

Nature généreuse

Visiter Miyama à la belle saison, c'est aussi profiter de son patrimoine naturel : randonnées dans les bois, ballades et pêche dans la rivière Yura... La forêt d'Ashiu est tout indiquée, mais il faudra demander un permis pour la visiter (un guichet en délivre à l'entrée) ou s'inscrire à une visite guidée (à Shizen Bunkamura Kajikaso, un centre d'informations situé dans le village voisin de Kajikaso).

Les commentaires Découvrez les commentaires de nos voyageurs