Louer un yukata   浴衣

Date de publication :
Le yukata, kimono léger

Le yukata se décline en diverses couleurs.

Un couple portant le yukata, kimono d'été

Un couple portant le yukata, kimono d'été.

Yukata détail

Yukata détail

S'habiller à la japonaise

 Le yukata (kimono léger) est le vêtement idéal pour affronter la chaleur et l'humidité des étés japonais. Depuis plusieurs années, il est devenu tendance de se promener dans les endroits touristiques vêtu.e de cette tenue traditionnelle. De nombreuses boutiques proposent d'en louer pour quelques heures. Si cela vous tente, voici notre guide pour tout savoir sur cette nouvelle mode.

Qu’est-ce qu’un yukata ?

Cette version "simplifiée" du kimono se compose de deux parties : le yukata (sorte de léger peignoir en coton) que les femmes nouent  avec un obi, ceinture souvent décorée de motifs. Les hommes, eux, se contentent d'une simple ceinture en coton. Le yukata est un dérivé du yukatabira, que les Japonais ont commencé à porter dans les onsen à partir de la période Heian (794 - 1185), pour se sécher et préserver leur pudeur. Avec la multiplication des bains (pour les pèlerins harassés par des journées de marche, les samouraïs après le combat) et leur popularisation, le vêtement est passé du lin au coton, beaucoup plus approprié. C'est la naissance du yukata que l'on connaît aujourd'hui.

Pour découvrir les sources thermales en toute liberté : ESCALE AUX SOURCES THERMALES

Le yukata : le vêtement tendance de l’été au Japon

Si, à l’époque contemporaine, il n’était guère plus  porté  par les Japonais.es que dans les onsen et pour les fêtes estivales, il est devenu extrêmement populaire.  Depuis plusieurs années, on le voit porté un peu partout : les clients des Ryokan et hôtels des villes thermales ne le quittent presque pas : nombre d’entre eux vont dîner ou même se promener dans les rues avec le yukata de leur établissement. En été, les jeunes Japonaises et Japonais mais aussi les touristes étrangers  se promènent en yukata dans les parcs d’attraction, les villes ou quartiers touristiques. Pas toujours adéquatement porté, cela amuse ou agace parfois les japonais des  générations précédentes.

A lire aussi :   Yukata et jinbei : s'habiller pour l'été


Yukata bleu indigo

Beaucoup de yukata sont teints avec du bleu indigo de Tokushima

Le yukata se porte souvent dans les onsens (ici le onsen de Kinosaki)

Le yukata se porte souvent dans les onsens (ici le onsen de Kinosaki)

Des boutiques de location à gogo

Devant l’enthousiasme des touristes nippons ou étrangers pour cette tenue traditionnelle, les boutiques de location ont poussé comme des champignons (plutôt « comme des bambous » dans cette partie du monde !) Dans la capitale et les grandes villes bien sûr, mais aussi dans les plus petites villes touristiques : Kamakura, Kanazawa, Kawagoe, etc.

En dehors de l’été, il est également possible de louer un kimono, plus adapté au temps froid.

A Kyoto, son port donne même droit à des réductions dans les transports, notamment chez la compagnie de taxis MK,et certains établissements comme le parc d'attractions Toei Uzumasa Eigamura

Faire le bon choix

Avant de louer ce vêtement estival, il faut faire attention à la taille. Il en existe plusieurs pour enfants, mais pour adultes la taille japonaise peut être trop juste : elle ne dépasse pas  170 cm et 90 cm de tour de buste pour les femmes, et 185 cm pour les hommes. Les tailles sont en général standard et indiquées par un kanji sur l'étiquette à l'intérieur du col (小 : petit ; 中 : médium ; 大 : grand). Ne sortez pas avec un yukata qui vous arrive à mi mollet, cela fait très mauvaise impression!

Lisez aussi attentivement les offres de location : pour les femmes, par, exemple, vérifiez si la coiffure est incluse et si les accessoires (fleur, épingle à cheveux, etc.) sont en supplément ou pas. Normalement, la location comprend aussi le prêt de geta (chaussures traditionnelles aux semelles en bois) et d’un petit sac pour les dames.

L'heure de retour est aussi à prendre en compte. Pour profiter de Kyoto la nuit, certaines locations incluent un retour le lendemain. Dans certains magasins, il est possible d’y aller sans rendez-vous mais  nous vous conseillons vivement de réserver au moins trois jours avant, surtout dans les endroits très touristiques.

Il vous en coutera environ entre 3000 et 5000 yen  pour la location d’un yukata avec habillage, un peu plus cher pour un kimono. Le prix dépend du temps de location : à l’heure, à la demi journée ou à la journée et de l’offre choisie. De nombreux établissements proposent une réduction aux couples ou aux familles ou si on fait la réservation à l’avance.

Certains ont un site web en français.

De nombreuses boutiques proposent aussi des séances de photographie, des promenades en pousse-pousse et autres services.


La séance d’habillage dans une boutique de location

Le personnel est souvent multilingue et vous habillera en général en moins de 30 minutes. Mais attention, dans les endroits très connus, l’attente peut être assez longue tant les client.es sont nombreux.ses.

Après vous être déchaussé.e, vous choisissez le yukata et le obi (ce dernier est parfois déjà associé au yukata) qui vous plaisent. L’habilleuse peut vous conseiller en fonction de votre taille, couleur de cheveux, etc.). Puis une fois dans la salle d’habillage,  vous troquerez vos vêtements pour des sous-vêtements adaptés (à porter sur votre lingerie, bien sûr) à un yukata/kimono. Une fois l’habillage terminé, les dames auront droit à une coiffure, selon le plan choisi.

Enfilez alors vos geta (vous pouvez si vous le souhaitez, garder vos chaussures si vous avez peur d’avoir mal aux pieds !) et partez à l’aventure dans les rues de la ville !

Pour vous immerger encore plus dans la culture nipponne, rejoignez notre circuit : JAPON EN IMMERSION

Comment porter un yukata

Comment porter un yukata

A Kyoto, on peut porter un yukata dans la majorité des espaces publiques.

A Kyoto, on peut porter un yukata dans la majorité des espaces publiques.

Jeunes filles en yukata

Jeunes filles en yukata

Quelques bonnes adresses

  • TOKYO :
- Nom : BIREI Kimono & Culture

Ils proposent des yukata et kimono de qualité. Tout est inclus dans le prix, pas de mauvaise surprise. A environ 5 minutes de la gare d’Asakusa mais un peu éloigné des attractions. Il vous faudra retourner sur vos pas pour visiter le temple Sensô-ji, par exemple.

http://birei-asakusa.tokyo/index_e.html


- Nom : Kimono Tokyo. 

Situé en plein milieu d’Harajuku (sur la rue Takeshita), c’est l’idéal pour aller se promener au sanctuaire Meiji-jingu ! Outre les yukata et kimono classiques, ils proposent des  tenues kimono  à thème : gothique, lolita, etc. L’esprit Harajuku par excellence !

http://www.kimonotokyo.jp/en/

  • KYOTO :

- Nom : Yume Kyoto (en bas du sanctuaire Yasaka jima). 

Cette boutique propose des tenues pour hommes jusqu'à 190cm. 

- Nom : Kyogokoro

Pour pouvoir flâner en yukata au château Nijo. 

  Kyogokoro 

  • KANAZAWA

Nom : VASARA Kimono Rental Kanazawa Kenrokuen Store

VASARA est une grande chaine présente dans les villes touristiques. Leur boutique de Kanazawa près du jardin Kenrokuen est idéalement placée.

https://vasara-h.co.jp/en/

Vêtu.e ou non de kimono, pourquoi ne pas découvrir la beauté de Kanazawa avec notre Travel Angel : https://www.vivrelejapon.com/activites-a-kanazawa/decouverte-de-kanazawa-journee

  •  KAMAKURA :

Nom : Kamakura Kimono Komachi

 A seulement 5 minutes à pied de la gare JR de Kamakura et du célèbre sanctuaire Hachiman-gu cette boutique de 200m2 a un choix de plus de 1000 tenues et une page web en français !

http//www.kamakura-komachi.jp/french/plan/#cnt01



Les commentaires Découvrez les commentaires de nos voyageurs