Accueil > Kyoto > Manpukuji - 万福寺

Manpukuji
万福寺

Un poisson de bois au temple Manpukuji (Kyoto).

Un poisson de bois au temple Manpukuji (Kyoto).

Le temple Manpukuji (Kyoto) est l'un des rares bâtiment d'architecture chinoise chan de l'époque Ming.

Le temple Manpukuji (Kyoto) est l'un des rares bâtiment d'architecture chinoise chan de l'époque Ming.

Le Bouddha Miroku, aussi surnommé le Bouddha riant au gros ventre, au temple Manpukuji (Kyoto).

Le Bouddha Miroku, aussi surnommé le Bouddha riant au gros ventre, au temple Manpukuji (Kyoto).

Un air de Chine

Siège de la secte Ôbaku, troisième école du bouddhisme zen au Japon, moins connue que l’école Rinzai ou Sôtô et de moindre importance, l’Ôbakusan Manpukuji demeure de nos jours l'une des rares enceintes à conserver des bâtiments de l’architecture chinoise chan – zen en japonais - de l’époque Ming (1368-1644).

Dans les environs de Kyoto, Ingen (1592-1673), maître chan chinois ayant fui l’arrivée des Mandchous en son pays, fonde, en 1661, le Manpukuji, une construction dans le pur style des monastères chinois de l’époque Ming. L’architecture, exotique pour les Japonais, à l’exemple des toits couverts de tuiles, révèle l’influence de l’empire du Milieu. D’ailleurs, dans la lignée des abbés, les treize premiers patriarches étaient tous d’origine chinoise et cela jusqu’en 1740. L’enseignement, syncrétique, se rapproche de l’école Rinzai avec des emprunts à l’amidisme de l’école Jôdo.

Au sein du monastère, rien ne ressemble aux autres temples et sanctuaires de l’archipel, jusqu’à l’aspect des balustrades. Une allée dallée de pierres mène au pavillon Tennôden abritant une statue du boddhisattva Miroku (Maitreya en sanscrit), « Celui qui est amour », protégée par quatre dieux gardiens. Représentation toute sinisante d’un être promis à l’Eveil et qui sera le prochain Bouddha un rien débonnaire et pas franchement ascétique. Familièrement, il est nommé le Bouddha riant au gros ventre.

Ici, il est possible de découvrir la goûteuse cuisine fuchâ ryori, préparation végétarienne zen de style chinois, du monastère. De grands plats de légumes et de tofu frit, de croquettes d’igname et de yuba (fine peau se formant à la surface du lait de soja) constituent principalement le déjeuner.

Tous les articles sur Kyoto

Sources thermales & bains publics

Manpukuji
万福寺

Adresse :

34 Sanbanwari, Gokashô, Uji-shi, Kyoto

Téléphone :

+81 (0)77 432 3900

Horaires :

de 9h à 17h. Pour se restaurer, il faut réserver trois jours avant. Déjeuner entre 11h30 et 14h30

Prix :

adulte 500 yens, enfant 300 yens
menu à 7350 yens ou 5250 yens

Accès :

par le train, ligne JR Nara, station Ôbaku, puis 5 minutes à pied

Site web: http://www.obakusan.or.jp/

Et aussi ...

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin d'améliorer votre expérience d'utilisateur, vous proposer des contenus personnalisés adaptés à vos centres d'intérêts ou encore réaliser des statistiques de visites. En continuant à utiliser ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies. Pour en savoir plus et paramétrer vos préférences de cookies.