Le musée ferroviaire de Kyoto   京都鉄道博物館

Date de publication :
Trains exposés dans le musée ferroviaire de Kyoto.

Trains exposés dans le musée ferroviaire de Kyoto.

Train à vapeur prêt au départ sur la ligne du musée.

Train à vapeur prêt au départ sur la ligne du musée.

L'entrée du musée ferroviaire de Kyoto.

L'entrée du musée ferroviaire de Kyoto.

L'aérodynamique parfaite du Shinkansen série 500.

L'aérodynamique parfaite du Shinkansen série 500.

Shinkansen série 0 de 1964, l'exemplaire n°1.

Shinkansen série 0 de 1964, l'exemplaire n°1.

Locomotive D51-1 de 1936

Locomotive D51-1 de 1936

La rotonde et la plaque tournante d'Umekôji, musée ferroviaire de Kyoto.

Au paradis du chemin de fer

Bienvenue au plus grand musée ferroviaire du Japon ! Après la JR East à Ômiya et la JR Central à Nagoya, c'est au tour de la JR West à Kyoto d'exposer les trains qui ont fait l'histoire du rail japonais, des premières machines à vapeur jusqu'au Shinkansen. Visite guidée.

Le nouveau musée ferroviaire de Kyoto a ouvert le 29 avril 2016, non loin de la gare de Kyoto. C'est le plus grand musée du chemin de fer au Japon, avec 31 000 m² d'espace d'exposition. 

Un patrimoine précieux

Tout commence en 1972. Pour célébrer les 100 ans de la première ligne ferroviaire du Japon, est créé le musée des locomotives à vapeur d'Umekôji en lieu et place d'un grand dépôt. L'établissement expose ces machines historiques en voie de disparition, à une époque où se développent les tractions diesel et électrique. Tous ces trains se retrouvent aujourd'hui exposés dans ce nouveau musée de Kyoto. L'idée : préserver un pan du patrimoine industriel auquel de nombreux japonais sont très attachés et faire connaître ce patrimoine aux jeunes générations.

De la vapeur au Shinkansen

De la plus grande machine à vapeur japonaise de la série C62 de la Kokutetsu (la compagnie nationale avant la création des différentes régions JR) de 1948, jusqu’au magnifique Shinkansen série 500 de 1997, le premier proposant une vitesse commerciale à 300 km/h, en passant par le tout premier train à grande vitesse du monde, le Shinkansen série 0 inauguré entre Tokyo et Osaka en 1964, 53 engins sont exposés. Avec pour chacun, des plaquettes explicatives en anglais, des photos et des vidéos sur l'histoire. De l’ancien dépôt d’Umekôji, il reste une plaque tournante avec la très belle et plus ancienne rotonde (garage couvert en forme d'éventail) du Japon. L'endroit est devenu un lieu d’exposition d’une vingtaine de machines à vapeur, dont huit peuvent encore circuler. C’est encore aujourd'hui un atelier d'entretien et de réparation : des locomotives comme les C57-1 du SL Yamaguchi ou C56-160 du SL Biwako viennent ici régulièrement.

Gare d'époque et trains miniatures

Autre curiosité historique : l’ancienne gare de Nijô, construite en 1904, la plus ancienne gare en bois à étages, en service jusqu’en 1996 puis déplacée à Umekôji en 1997.
Pour les amateurs de modèles réduits ferroviaires un immense géorama de 30 mètres sur 10 mètres présente à l'échelle 1/80e les trains les plus célèbres de l’histoire ferroviaire japonaise.
Quant à la Sky Terrasse, elle offre un point de vue impressionnant sur les lignes JR Kyoto et Tôkaidô Shinkansen. Et l'occasion de faire de belles images de trains en service.

Les dessous des trains

Ceux qui veulent connaître les rouages du monde ferroviaire, c’est à l’étage que ça se passe. Les mécanismes des machines, les bogies, les systèmes d’attelage, les aiguillages et la signalisation ferroviaire n’auront plus de secret pour vous. Il en est de même pour tout ce qui concerne le travail des employés dans la gare avec l’évolution d’une station depuis les années 1920 jusqu’à l’automatisation actuelle des portails et des guichets, le Japon étant à la pointe de l’innovation dans ce domaine.

En cabine du conducteur

Des simulateurs de conduite ont été installés pour vous prendre pour un vrai conducteur de train japonais ! Vous pouvez expérimenter deux simulateurs sur ligne Shinkansen et six sur lignes classiques en portant même les uniformes officiels.
Des voyages en trains à vapeur sont aussi proposés sur une portion de ligne d’un kilomètre depuis Umekôji. 10 min de trajet tous les jours entre 11h et 16h, pour 300 yen.

Et pour faire une pause, un restaurant panoramique vous permet de voir passer les trains tout en dégustant de bons plats. Vous pouvez sinon savourer un ekiben dans une voiture restaurant de Blue Train série 20, le train de nuit en service jusqu'à encore récemment.
Enfin, n’oubliez pas la boutique du musée pour rapporter dans vos bagages un souvenir de ce paradis du chemin de fer.

Les commentaires Découvrez les commentaires de nos voyageurs