Musée national d’art moderne de Kyoto   京都国立近代美術館

Date de publication :
Musée national d'art moderne de Kyoto

Exposition au musée national d'art moderne de Kyoto.

Musée national d'art moderne de Kyoto

Vue sur le musée national d'art moderne de Kyoto.

Expositions en grande pompe pour les pontes de l’art

Le Musée national d’art moderne de Kyoto accueille six à sept expositions par an pour le plaisir de découvrir et de redécouvrir des grands noms de l’art nippon ou occidental et des mises en scène thématiques.

Tokyo ne bénéficie pas, ou plus, d’un monopole culturel et artistique au Japon. Kyoto, qui possède son propre MOMAK, n’a rien à envier au MOMAT de la capitale. En 1967, ce qui était autrefois une simple annexe de l’institution tokyoïte devient un musée indépendant, avec des présentations sans cesse plus importantes. En plus d’une mission de conservation en faisant tourner ses collections permanentes, le Musée national d’art moderne de Kyoto expose temporairement photographes, peintres de nihon ga (peinture traditionnelle japonaise), artistes occidentaux... Ses grandes rétrospectives, comme celle du peintre KAYO Yamaguchi (1899-1984) ou du céramiste KANJIRÔ Kawai (1890-1966), ses éclairages sur des thèmes culturels, à l’image de celui sur le poster publicitaire au Japon en 2012 en font une référence au-delà de Kyoto. Amateurs des courants artistiques japonais du XXe siècle, bonjour !

Placé en face du chemin qui mène au Heian-jingu et du canal qui provient du lac Biwa, le musée possède un salon de thé à la vue très agréable et une librairie fournie, qui vend notamment les catalogues des expositions précédentes.

Les commentaires Découvrez les commentaires de nos voyageurs