Ômihachiman   近江八幡

Date de publication :
Les balades sur les canaux d'Omihachiman

Les balades sur les canaux d'Omihachiman

Les canaux d'Ômihachiman en soirée.

Les canaux d'Ômihachiman en soirée.

Les balades mènent par la campagne jusqu'au lac Nishinoko.

Les balades mènent par la campagne jusqu'au lac Nishinoko.

La montée vers les ruines du château d'Azuchi.

La montée vers les ruines du château d'Azuchi.

Au fil de l'eau

Ancienne ville de marchands et de guerriers, Ômihachiman cultive désormais une image de cité de canaux paisible. Une belle excursion depuis Kyoto.

Ômihachiman doit son existence à Toyotomi Hidetsugu qui y fonda un château qui n’existe plus aujourd’hui. 

Pendant des siècles la ville sur le lac Biwa s’est développée comme un centre de commerce. 

Une activité fiévreuse régnait le long de ses canaux, de ses entrepôts blancs et de ses rues marchandes. Les guerriers ont disparu, les marchands sont partis, reste la beauté d’une ville intacte.

Une ville de canaux

Ômihachiman constitue une belle excursion pour les amoureux de la nature japonaise. 

On y vient pour admirer le lac Nishinoko, relié au grand lac Biwa et ses nombreuses espèces d’oiseaux. Il est d’autant plus facile d’y accéder que des promenades en barques sont organisées depuis le centre-ville jusqu’au lac en passant par les anciens canaux bordés de maisons marchandes. 

Le rivage du lac Biwa à cet endroit est considéré comme l’un des plus beaux de la région.

Une ville de promenade

Dans le centre-ville vous retrouverez l’atmosphère d’une ville marchande de l’époque Edo avec des nombreuses maisons de grands marchands et les inévitables entrepôts blancs. 

La majorité sont répartis le long des canaux et de la rue Hachimanbori. Certaines de ces maisons, vieilles de 4 siècles, sont visibles, en particulier la maison de Nishikawa Jingoro, un ancien grand marchand de riz. L’endroit est aussi occupé par de nombreux cafés et restaurants. Tout dans ce quartier invite à une promenade tranquille et à la contemplation.

Une ville d'histoire

Les passionnés d’histoire japonaise trouveront aussi leur compte entre la visite du temple Himure, qui est à l’origine de la fondation de la ville, et des ruines du château d’Hidetsugu. 

On accède à ce dernier par un téléphérique qui offre une belle vue sur le lac Nishinoko. 

Mais cette région d’anciennes batailles et rivalités est surtout célèbre pour les ruines massives du château d’Azuchi, l’ancienne forteresse du terrible Oda Nobunaga dont les impressionnantes structures en pierre sont encore debout.

Ômihachiman se révèlera un arrêt charmant qui pourra très facilement se combiner avec une excursion à la journée au château d’Hikone ou sur les abords du lac Biwa. Une manière de sortir de Kyoto et de respirer un autre air, loin des foules.

Les commentaires Découvrez les commentaires de nos voyageurs