Palais impérial Sentô-gosho   仙洞御所

Date de publication :
Il ne subsiste que deux maisons de thé, Seika-tei et Yushin-tei,de l'ancienne résidence de repose de l'empereur dans le palais impérial de Kyoto.

Il ne subsiste que deux maisons de thé, Seika-tei et Yushin-tei,de l'ancienne résidence de repose de l'empereur dans le palais impérial de Kyoto.

Retraite impériale

Sur les vestiges de la dernière résidence des empereurs se dressent aujourd’hui un agréable jardin et deux maisons de thé d’époque.

Situé au sud-est du parc du palais impérial, le Sentô-gosho n’attire plus les foules... Au noble bâtiment a toutefois succédé un jardin japonais des plus agréables. 

De la résidence de repos, où se retiraient les empereurs en fin de vie, construite en 1630, mais non rebâtie après plusieurs destructions, ne subsistent que deux maisons de thé, Seika-tei et Yushin-tei, dont il est possible d’apercevoir la structure intérieure. La première, dont le nom provient d’un vers du poète chinois Li Bai (701-762), gravé sur une tablette du pavillon, s'ouvre sur un étang bordé d’une plage de galets. La seconde arbore un toit de chaume et une ravissante fenêtre ronde, qui font sa popularité.

L’étang sud, placé sur l’ancien emplacement du jardin du Sentô-gosho, se traverse et s’observe depuis trois ponts différents, dont le Yatsu-hashi ou pont en zigzag, particulièrement étonnant. Quand vient l’automne, les érables revêtent leur couleur pourpre et l’endroit semble alors transposé dans des temps immémoriaux.

Les commentaires Découvrez les commentaires de nos voyageurs