Le quartier de Sakyo   左京区

Date de publication :
Pavillon d'argent

Vue sur les hauteurs du Ginkakuji.

Le chemin de la philosophie

Le chemin de la philosophie

Rurido, un des petits temples secondaires visibles au Mont Hiei.

Rurido, un des petits temples secondaires visibles au Mont Hiei.

Le funiculaire pour atteindre sans effort le sommet du Mont Kuramayama près de Kyoto.

Le funiculaire pour atteindre sans effort le sommet du Mont Kuramayama près de Kyoto.

À la droite de l'empereur

Sakyo-ku est un quartier de Kyoto situé au nord-est de la ville, on y trouve certains des plus célèbres et des plus beaux temples de l’ancienne capitale.

L’origine du nom du quartier Sakyo-ku est ancienne puisqu’il désigne tout ce qui trouvait à l’est du palais impérial de Kyoto, le Kyoto-gosho, désignant littéralement tout ce qui se trouvait à la droite de l’empereur. En effet, le quartier est limité à l’ouest par le palais impérial et la rivière Kamo, au sud par l’avenue Sanjô et à l’est par les montagnes d’Higashiyama qui dominent la ville

Pour les visiteurs venant de la gare de Kyoto il existe plusieurs solutions pour se rendre à Sakyo. En dehors des bus et des taxis vous n’aurez qu’à prendre la ligne JR Nara jusqu’à la station Tofukuji puis changer sur la ligne Keihan.

Temples et jardins

Le quartier de Sakyo est très vaste et selon l'arrêt où l'on descend, on arrive forcément près d'un des lieux emblématiques de Kyoto. C’est le temple d’Heian que vous rencontrez en premier avant de vous retrouver jusqu’au fameux pavillon d’argent, le Ginkaku-ji. Pour aller de l'un à l'autre, passez par le chemin de la philosophie en prenant à l'ouest du temple sur la Maruta Machi Dori jusqu'à la petite rivière que constitue le chemin.

En remontant plus au Nord la ligne Keihan arrive à son terminus et laisse la place à la ligne Eizan Dentetsu. Par ce moyen vous pourrez rejoindre la villa impériale Shugakuin et les temples Shimogamo et Kamigamo vers où se dirigent les processions du festival d’Aoi. Il faudra compter 40 minutes depuis la gare de Kyoto pour arriver à ce point.

Sortir de la ville

Un peu plus loin la ligne se divise en deux tronçons permettant de sortir de Kyoto et d’entrer dans les montagnes verdoyantes entourant Kyoto. Vers l’est vous arriverez ainsi jusqu’au Mont Hiei qui fut autrefois le plus grand temple du Japon et reste aujourd’hui un lieu de spiritualité et de randonnées dans la montagne.

Le terminus le plus lointain de la ligne Eizan permet de s’arrêter à Kurama, un lieu célèbre pour sa nature mais aussi ses sources chaudes, ses temples et ses nombreux restaurants très recherchés pour leur fraicheur en été. Comptez une heure et vingt minutes pour rejoindre Kurama depuis la gare de Kyoto.

Sakyo permet ainsi de découvrir plusieurs visages très différents de Kyoto, de l’ancienne capitale parsemée de temples à la ville encerclée par des montagnes laissées intactes. Sakyo mérite d’être exploré en profondeur.


Les commentaires Découvrez les commentaires de nos voyageurs