Accueil > Kyoto > Sanjusangen-do - 三十三間堂

Sanjusangen-do
三十三間堂

Sanjûsangendô

Les mille et une statues du Sanjûsangendô.

Le bâtiment du Sanjûsangendô à Kyoto est long de 120 mètres.

Le bâtiment du Sanjûsangendô à Kyoto est long de 120 mètres.

Autour du Sanjûsangendô à Kyoto.

Autour du Sanjûsangendô à Kyoto.

Les mille et une statues

Dans le quartier d’Higashiyama, un temple bouddhique cultive le secret d’un intérieur bien gardé. Le Sanjûsangen-dô et ses œuvres d’art célèbrent l’atemporel et l’éphémère d’une découverte.

Tout en longueur sur cent vingt mètres, le bâtiment principal du Sanjusangen-do semble s’étendre à perte de vue. Comme si le site cultivait les grands nombres et la profusion, le substantif « sanjûsan », le chiffre sacré dans le bouddhisme « 33 », renvoie au nombre d’intervalles entre les piliers qui soutiennent son architecture de bois. De l’extérieur, peu de trésors, hormis le charme de la sobriété contrairement à d'autres temples et sanctuaires de Kyoto. Mais l’intérieur fait plonger dans un autre monde, incroyable densité de statues parfaitement alignées qui vous font perdre la tête autrefois immortalisées à l'occasion d'un célèbre cliché d'Hiroshi Sugimoto.

Construit en 1164 et reconstruit à l’identique un siècle plus tard, le refuge de Kannon, bodhisattva de la compassion, est demeuré intact. Le Sanjûsangendô accueille une grande statue de la déesse ainsi que mille autres représentations de bois recouvertes à la feuille d’or et autres Bouddhas de pierre

Le Sanjusangen-do est protégé par vingt-huit divinités, conférant à la scène l’ordre et l’harmonie de l’exactitude, de l’immuabilité. Une immuabilité protégée, puisque les photographies sont interdites à l’intérieur !

L’épreuve des flèches

Le dimanche le plus proche du 15 janvier, il y a foule pour l’ancestral Tôshiya Matsuri, le festival du tir à l’arc dans l’enceinte du temple. Les jeunes Kyotoïtes qui s’apprêtent à entrer dans le monde adulte viennent accompagnés de leur famille, habillés de kimonos colorés et des plus belles flèches de bois. Festivité vieille de la période d’Edo (1603-1868), l’épreuve d’endurance et de patience exigeait des archers qu’ils tirent le plus de flèches possible du sud de la galerie jusqu’à une cible située au nord… pendant vingt-quatre heures d’affilées !


Moyenne de 5 pour 4 notes

Tous les articles sur Kyoto

Sources thermales & bains publics

Sanjusangen-do
三十三間堂

Adresse :

Sanjûsangendômawarichô, Higashiyama-ku, Kyoto.

Téléphone :

+81 (0)75 525 0033.

Horaires :

8h-16h30 du 17 mars au 15 novembre ; 9h-15h30 du 16 novembre au 16 mars. 

Prix :

800 yens.

Accès :

bus lignes 206, 208 arrêt Sanjûsangen-dô-mae ; ligne Keihan gare Shichijô. A 20 minutes à pied de la gare de Kyoto.

Site web: http://sanjusangendo.jp

Et aussi ...

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin d'améliorer votre expérience d'utilisateur, vous proposer des contenus personnalisés adaptés à vos centres d'intérêts ou encore réaliser des statistiques de visites. En continuant à utiliser ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies. Pour en savoir plus et paramétrer vos préférences de cookies.