Le temple Higashi Honganji   東本願寺

Date de publication :

Entrée principale du temple Higashi Honganji

Cérémonie religieuse au Higashi Honganji

Higashi hongan-Ji

Temple Higashi hongan-Ji

L’immensité de bois

Le Higashi Honganji ("temple du vœu originel oriental") est un temple bouddhiste de Kyoto, qui possède un frère jumeau à quelques centaines de mètres, le Nishi Honganji. Issu d’une scission décidée par Ieyasu Tokugawa, ce temple de est connu pour son immense toiture qui en fait un des édifices en bois les plus grands du monde.

Le Jôdo-Shinshû, une secte puissante

À la base du Higashi Honganji, on retrouve la secte du Jôdo-Shinsû (secte de la Vraie Terre Pure) propagée par le moine Shinran, qui vécut au début de l’époque de Kamakura (1185-1333). Shinran voulut simplifier la doctrine bouddhiste en affirmant notamment la place centrale de la psalmodie du "nembutsu" (invocation de Bouddha) "namu amida butsu" ("Révérence au Grand Bouddha"). La secte prit son essor lors du XVème siècle et devint si puissante qu’elle put mener une guerre de 10 ans contre Oda Nobunaga lors de l’époque Sengoku (1467-1603). C’est la crainte de cette puissance qui mena Ieyasu Tokugawa à décider en 1602 d’une séparation de l’école, installée alors à Kyoto, en deux branches. Le Higashi Honganji fut ainsi construit à l’est du temple originel.

Voir notre thème Temples et sanctuaires

Entrée du temple Higashi Honganji

Bâtiment Geoidô du Higashi Honganji

Le Bouddhisme taille XXL

Le Higashi Honganji connut à travers l’histoire quatre destructions par le feu, la dernière en 1895. S’ouvrant sur une porte en bois sculpté impressionnante – la Goeidô-mon - il s’organise autour d’un bâtiment aux proportions immenses : le goei-dô, ou hall du fondateur. Disposant du plus grand toit en bois du monde, il affiche des dimensions de 76 mètres de longueur, 58 de large et 38 de hauteur, ce qui en fait le bâtiment en bois le plus grand de Kyoto. Vous aurez peut-être l’impression d’un bâtiment interminable en traversant la salle tapissée de tatamis et soutenue par près de 90 piliers.

Une statue en bois de Shinran se trouve sur l’autel principal, derrière laquelle une peinture de l’artiste Kôno Bairei représentant des lotus rouges et blancs a été accrochée.

À lire : Le bouddhisme japonais

Bâtiment Amidadô du Higashi Honganji

L’autre grande structure du temple est le Amida-dô, hall de Amida, au centre duquel une statue du Bouddha Amida a été installée. À sa droite vous retrouverez une représentation du prince Shotoku, qui joua un rôle majeur dans l’introduction du bouddhisme au Japon, alors qu’à sa gauche est placé un portrait du moine Hônen, le professeur de Shinran.

Voir aussi : La statuaire bouddhique

Tout n’est pas que gigantisme dans ce temple. Si vous souhaitez vous retrouver au calme parmi la verdure, entrez dans le jardin Shôsei-en, site national historique depuis 1936, qui consiste en un 

grand lac surmonté de plusieurs ponts, dont certains couverts. S’étendant sur une surface de près de 33 000 m2, le jardin tire sa renommée des nombreuses maisons de thé installées au bord de l’étang au milieu desquelles serpentent de petits chemins de terre aménagés.

Photo de face du "hall du fondateur" du Higashi Honganji

Les commentaires Découvrez les commentaires de nos voyageurs