Ishiyama-dera, un temple près du Lac Biwa   石山寺

Date de publication :
Ishiyama-dera

La grande porte d'entrée du temple

Ishiyama-dera

Chemin menant au Ishiyama-dera

Ishiyama-dera

Le temple Ishiyama-dera

Un temple sur le flanc de la montagne

Le temple Ishiyama-dera est un des deux grands temples bouddhistes de la ville côtière d'Otsu. Il s'agit du 13ème temple du pèlerinage de Kannon dans la région du Kansai. Sa visite est l'occasion d'une petite randonnée au coeur d'une nature luxuriante...

Un magnifique temple construit dans la roche

Ishiyama-dera, littéralement "Temple de la montagne rocheuse", est, comme son nom l'indique, construit à flanc de montagne. Il est installé dans les environs de la petite ville d'Otsu, non loin de Kyoto, depuis laquelle il reste facilement accessible. Il appartient à la "secte" Shingon To-ji, une des nombreuses branches du Bouddhisme japonais.

Le temple fut construit sur une formation de wollastonite, une pierre claire de la famille des silicates, en 747, sur demande de l'empereur Shomu. Aujourd'hui, preuve de son caractère exceptionnel, il est désigné "Monument naturel rare" par le gouvernement japonais.

En plus d'être une des étapes du pèlerinage des 33 temples de Kannon (bodhisattva de la compassion) au Kansai, Ishiyama-dera est aussi connu pour avoir accueilli Murasaki Shikibu, l'auteure du fameux "Dit du Genji", chef-d'œuvre de la littérature japonaise. Elle s'y serait rendu durant 7 jours en l'an 1004, et y aurait trouvé l'inspiration en observant la pleine lune. De nos jours, une salle du temple, appelée "Genji no ma", est dédiée à cette histoire, qui tiendrait plutôt de la légende.

Qu'est-ce qu'il y a à voir à Ishiyama-dera ?

Le bâtiment principal Hondo est le plus vieux bâtiment de la préfecture de Shiga. La pagode Tahoto date elle aussi du XIIème siècle. Le temple abrite également une statue de Bouddha de 5 mètres de haut. Cependant, celle-ci n'est montrée au public que tous les 33 ans... Il vous faudra vous armer de patience si vous souhaitiez la voir, car la prochaine cérémonie n'aura lieu qu'en 2049 !

À noter que le temple apparait dans une des Huit vues d'Omi (représentant les plus belles vues autour du lac Biwa) peintes par Hiroshige, dans la planche "Lune d'automne à Ishiyama".

Ishiyama-dera

La pagode du temple

Ishiyama-dera

Temple Ishiyama-dera

Ishiyama-dera

La planche « Lune d'automne à Ishiyama » d'Hiroshige

Les environs du temple Ishiyama-dera

Pour accéder au temple, il vous faudra suivre un chemin un peu sportif, au milieu d'une nature préservée. Dans le domaine du temple (qui couvre tout de même 12 hectares) se trouve un grand nombre d'espèces d'arbres et de fleurs, qui font de la visite un régal à certaines périodes de l'année. Vous pourrez ainsi admirer les couleurs des azalées, pivoines, hortensias, ou encore iris, surtout en été.

Le temple et ses environs sont également très recommandés pour les spectacles saisonniers que sont le hanami (cerisiers en fleurs au début du printemps) et le koyo (les érables rouges en automne). Si vous y allez en février, vous pourrez aussi profiter du rose puissant des fleurs de pruniers, présents par centaines sur les lieux. En novembre, les feuilles des nombreux érables tournent au rouge, et le temple est ouvert en nocturne avec des illuminations (jusqu'à 20h30) pour permettre aux visiteurs de profiter d'un autre décor.

Les commentaires Découvrez les commentaires de nos voyageurs