Le temple Tentokuin   天得院

Date de publication :
tentokuin

Entrée du temple Tentokuin

Tentokuin, le temple des fleurs

Kyoto est connue pour ses très nombreux temples, disséminés dans toute la ville. Le temple Tentokuin fait partie d’un ensemble de sanctuaires près du célèbre Tofukuji, au sud-est de la gare de Kyoto.

Un temple zen

Le Tentokuin est un temple bouddhiste de la branche zen. Il fait partie de l'école Tofukuji de la secte Rinzai. Rappelons que le zen Rinsai a été importé de Chine en 1191 et fonde la pratique du bouddhisme sur la méditation. Fondé par Mumu Issei au milieu XIVè siècle, le bâtiment principal a été détruit au XVIIè siècle, puis reconstruit à la fin du XVIIIè siècle. C'est un temple de taille modeste, considéré comme un des sous-temples du Tofukujii.

À lire : Le temple Tofukuji

L'attrait principal du temple réside dans son jardin de type karesansui, que l'on appelle couramment "jardin zen". Il s'agit d'un jardin sec, dans le sens où aucun bassin ni rivière n'y est présent. Ce type de jardin présente bien souvent un caractère abstrait et est réalisé avec une économie de moyens qui s'accorde aux codes du zen et la volonté d'éliminer le superflu. Il est ainsi très reposant d'arpenter les salles du Tentokuin, dont le sol est recouvert de tatamis, en profitant de la vue sur le jardin environnant grâce aux portes coulissantes qui restent ouvertes.

Pour aller plus loin : Le bouddhisme zen

tentokuin

Vue sur le jardin du Tentokuin

tentokuin

Le jardin du Tentokuin vu du temple

tentokuin

Les salles du Tentokuin

tentokuin

Les campanules violettes et blanches du jardin

tentokuin

La fenêtre en forme de cloche du temple

Un jardin unique

Ce jardin a été aménagé à la fin du XVIè siècle, durant la période Momoyama. Il tient une place tellement importante, que le Tentokuin est souvent surnommé "Le temple des fleurs" ! Dans ce petit jardin, nul graviers, mais de la mousse qui couvre le sol et quelques pierres rondes disposées ça et là. Des arbres (pins et feuillus) ferment la perspective aux deux extrémités.

À la belle saison, de délicates fleurs violettes et blanches, en forme de cloches - des campanules - éclosent parmi la mousse, faisant naitre un parterre coloré dans tout le jardin. Les visiteurs viennent nombreux pour photographier ces fleurs si particulières et caractéristiques du lieu. Une des fenêtres du temple est elle-même en forme de cloche et incarne la photo emblématique du temple. Derrière elle, une lanterne de pierre complète la perspective, ainsi qu'un érable rouge durant l'automne. Les meilleurs périodes pour visiter le temple sont l'automne, pour voir les érables, mais aussi le début de l'été, pour être sûr d'y admirer la floraison des campanules. Durant ces périodes, le temple organise d'ailleurs des admissions spéciales comprenant un déjeuner végétarien.

À lire : Kyoto, 5 lieux où admirer les feuilles d'automne

Ajoutons enfin que le Tentokuin a été un temps habité par le célèbre poète de haïku Seisensui Ogiwara, venu brièvement s'y ressourcer après les décès de sa femme et de sa fille. Le lieu abrite ainsi un monument en son honneur, portant un de ses haïku.

Les commentaires Découvrez les commentaires de nos voyageurs