Tour des temples zen de Kyoto   京都の禅寺ツアー

Date de publication :
Kenninji

Le jardin sec du Kennin-ji

Nanzen-ji

Le temple Nanzen-ji

Tenryû-ji

Tofuku-ji

Jardin du Tofuku-ji

Le Kodaiji et ses allées (Kyoto).

Le Kodaiji et ses allées (Kyoto).

À la découverte du zen

Kyoto, la ville au 1 000 temples, abrite parmi les plus beaux complexes bouddhistes zen du pays. À découvrir en une journée ou bien sur un séjour de plusieurs jours, découvrez notre tour des plus beaux temples zen de la ville.

Le bouddhisme zen

Le zen est une branche du Bouddhisme japonais. Venu de Chine, il a été introduit sur l'archipel à partir du XIe siècle. Depuis plusieurs siècles, c'est l'école du zen Rinzai qui s'est imposé au pays du Soleil levant. Le zen est notamment basé sur la pratique de la méditation assise (zazen en japonais) pour mener à l’Éveil atteint par Bouddha. Les adeptes du zen cherchent à vivre l'instant présent et faire l'expérience du réel, sans espoir ni peur.

Au Japon, les temples zen de l'école Rinzai disposent de très beaux jardins, comprenant souvent un étang ou un lac, mais également le célèbre jardin de pierres - que l'on nomme par métonymie "jardin zen" en France. Appelées aussi "jardins secs" (枯山水, karesansui en japonais), ces étendues de graviers brossés où sont disposées des pierres illustrent un des aspects majeurs du zen : la volonté d'éliminer le superflu.

À découvrir : Les parcs et jardins de Kyoto

Nous vous proposons de découvrir 5 temples pour réaliser un tour réussi des temples zen de Kyoto.

Le Kennin-ji

Il s'agit du plus vieux temple zen à Kyoto, installé dans le quartier historique d'Higashiyama. Il a été en effet fondé en 1202 par le moine Yousai. Le Kennin-ji est le temple principal de l'école Rinzai et c'est entre ses murs que le zen a été enseigné pour la première fois. Il possède deux splendides jardins, un jardin sec tout en longueur ainsi qu'un petit jardin intérieur, le Chouontei, couvert de mousse, dont les érables se laissent admirer avec bonheur durant le kôyô.

Informations pratiques :

584 Komatsu-cho, Higashiyama-ku, Kyoto - Entrée : 500 yens (3€90) - Ouvert de 10h à 17h de mars à octobre et de 10h à 16h30 de novembre à février

kenninji

Le temple Kennin-ji

Kenninji

Le jardin sec du Kennin-ji

Kenninji

Le jardin Chouontei du Kennin-ji

Nanzen-ji

Le temple Nanzen-ji

Nanzen-ji

Le viaduc du Nanzen-ji

Le Nanzen-ji

Non loin du Kennin-ji se trouve le Nanzen-ji, bâti en 1264 et ayant d'abord servi de résidence secondaire à l'Empereur. Son magnifique parc, par lequel on accède via une impressionnante porte Sanmon, est très agréable et parsemé de statues de Bouddha. Le grand aqueduc en brique, construit au XIXe siècle, est également une curiosité des lieux. De nombreux sous-temples du Nanzen-ji, notamment le Tenjuan, abritent aussi de beaux jardins secs.

Informations pratiques :

Fukuji-cho Nanzenji Sakyo-ku, Kyoto - Entrée : 500 yens (3€90) pour les temples du complexe - Ouvert de 10h à 17h de mars à octobre et de 10h à 16h30 de novembre à février

Le Tofuku-ji

Le Tofuku-ji est un grand complexe zen situé au sud-est de la gare de Kyoto. Il est notamment célèbre pour son pont couvert en bois, surplombant un océan d'érables, spectacle d'autant plus impressionnant durant l'automne. L'immense porte Sanmon est également un point d'intérêt important du complexe : il s'agit d'une des plus anciennes du pays. Les jardins du Hojo, divisés en quatre parties selon les points cardinaux, sont aussi à voir si vous visitez les lieux.

Informations pratiques :

15-778 Hommachi, Higashiyama-ku, Kyoto - Entrée : 400 yens (3€10), jardins Hojo : 400 yens également - Ouvert d'avril à début décembre de 9h à 16h30 et de décembre à mars de 9h à 16h

Tofuku-ji

La porte Sanmon du Tofuku-ji

Tofuku-ji

Jardin du Tofuku-ji

Tenryu-ji

Le jardin du Tenryu-ji

Tenryu-ji

Jardins du Tenryu-ji

Le Tenryu-ji

Le Tenryu-ji, appartenant lui aussi au zen Rinzai, est situé à Arashiyama, à l'ouest de Kyoto. Il est très agréable à visiter si vous profitez d'une journée au bord de la rivière à Arashiyama. Le grand lac de son jardin, dont les rives sont agrémentées d'un jardin sec, lui donne un aspect unique. De plus, tous les deuxièmes dimanches du mois à 9h, une séance de méditation est ouverte à tous.

Informations pratiques :

68 Susukinobaba-cho, Saga Tenryu-ji, Ukyo-ku, Kyoto - Entrée : 800 yens (6€20) pour tous les bâtiments et les jardins - Ouvert en été de 8h30 à 17h30 et en hiver de 8h30 à 17h

Le Kodai-ji

Enfin, le très joli Kodai-ji est situé non loin du Kiyomizu-dera, à l'est de la ville. Fondé en 1606 par une veuve pour honorer son défunt mari, le temple brille surtout par ses jardins, inscrits au Patrimoine Culturel du Japon. Ceux-ci abritent notamment un petit jardin de pierres, un étang et son pont de bois, mais aussi une maison de thé ainsi qu'une bambouseraie. Un petit temple zen, néanmoins immanquable !

Informations pratiques :

526 Shimokawara-cho, Kodai-ji, Higashiyama-ku, Kyoto - Entrée : 600 yens (4€70) - Ouvert de 9h à 17h30

kodaiji

Les jardins du Kodai-ji

kodaiji

Le jardin sec du Kodai-ji

Les commentaires Découvrez les commentaires de nos voyageurs