Top 10 des meilleures activités gratuites à Kyoto

Date de publication :
Higashiyama

Le quartier d'Higashiyama

Fushimi Inari Taisha à Kyoto

Fushimi Inari Taisha à Kyoto

Arashiyama

La rivière Katsura à Arashiyama

La balade le long de la rivière Kamo à Kyoto peut se faire à pied ou en vélo.

La balade le long de la rivière Kamo à Kyoto peut se faire à pied ou en vélo.

Le Japon avec un petit budget : Visiter Kyoto gratuitement

Comme beaucoup d'autres villes, il est possible de profiter de Kyoto à travers certaines visites et activités gratuites. L'architecture même de certains quartiers constitue une vraie découverte. Découvrez quels sanctuaires, parcs, petites rues et sites célèbres sont à arpenter sans dépenser un sou à Kyoto.

Les quartiers de la ville

1. Le quartier historique de Gion

Ce n'est plus un secret : l'ancien quartier des geishas de Gion est un incontournable lors d'un passage à Kyoto. Fort heureusement, il est toujours gratuit de se promener dans les petites rues pavées de ce quartier traditionnel situé à l'est de la ville. Pour admirer les machiya (maisons traditionnelles en bois), arpentez la Hanamikoji, rue préservée (très touristique !) qui abrite encore des okiya (maison de geisha) mais surtout des ochaya, sorte de salons de thé où officient les geishas.

Ne manquez pas de traverser l'avenue surchargée qu'est la Shijo Dori pour vous rendre dans la partie nord du quartier. Vous y trouverez l'allée Shirakawa, avec son petit canal, ses ponts, et ses magnifiques restaurants que l'on aperçoit depuis la rue.

2. Le quartier Higashiyama et la vue depuis le Kiyomizu-dera

Dans le même esprit, non loin de Gion se trouve le quartier d'Higashiyama, adossé aux collines environnantes. Les ruelles traditionnelles Ninenzaka et Sannenzaka y sont des incontournables. Restaurants, boutiques de souvenirs, pâtisseries bordent ces ruelles piétonnes, pavées et pentues. Un quartier très photogénique et pittoresque, qui mène au célèbre temple Kiyomizu-dera.

Il est possible de gravir les marches et passer les premières portes sans avoir à payer de droit d'entrée. Vous pourrez profiter de la beauté de la pagode, ainsi que de la sublime vue sur la ville, très conseillée au coucher du soleil (attention, le temple ferme aux alentours de 18h).

Gion

Le vieux quartier de Gion

Higashiyama

Le quartier d'Higashiyama

kyoto vue

Vue sur Kyoto depuis le Kiyomizu-dera

3. Une promenade en vélo le long de la Kamogawa

La ville de Kyoto est traversée par la rivière Kamogawa (nom qui signifie "Rivière aux canards", ce qui se comprend facilement en se promenant le long de l'eau). Particulièrement agréable grâce à ses rives dédiées à la circulation piétonne et vélo, cette rivière peu profonde est très appréciée des habitants. Nous vous conseillons de remonter le fil de l'eau en vélo, du sud au nord, entre le pont de Shijo-Kawaramachi, jusqu'à la fourche de la rivière au niveau de Demachiyanagi, au nord.

Il s'agit d'une belle façon de découvrir le charme de la ville au calme, tout en admirant durant l'été les terrasses en bois des restaurants (les kawadoko). Un conseil ? Faites un tour dans un des konbinis pour vous offrir un café ou une boisson fraiche, et installez-vous au bord de l'eau, le temps d'un rayon de soleil. Avec un peu de chance, vous apercevrez un des nombreux hérons ou des ragondins...

4. Flânerie le long du marché Nishiki

Toujours en centre-ville, après un tour dans les différents Departement Store (avec ou sans dépenses !) installés autour du carrefour Shijo - Kawaramachi, vous pouvez faire un tour au marché couvert Nishiki. Ce dernier est parallèle à l'avenue Shijo-Dori. Cette étroite artère de 400 mètres de long est très prisée des Japonais qui y font leurs courses alimentaires. Vous y trouverez beaucoup d'étals de poissons, mais aussi de légumes, thé, épices, pâtisseries ainsi que des épiceries de produits locaux et d'ustensiles de cuisine. La promenade permet de s'imprégner de l'ambiance d'un vrai marché japonais.

Marché Nishiki

Etals de légumes du marché Nishiki.

La balade le long de la rivière Kamo à Kyoto peut se faire à pied ou en vélo.

La balade le long de la rivière Kamo à Kyoto peut se faire à pied ou en vélo.

Les sites touristiques, culturels et religieux

5. Fushimi Inari Taisha

Véritable image d'Épinal du Japon, le sanctuaire shinto Fushimi Inari et ses envoûtants chemins de torii rouges attirent des centaines de milliers de visiteurs tous les ans. L'image des "tunnels" vermillons créés par les torii alignés est un classique de l'imagerie japonaise. 

Le sanctuaire, dont l'accès est libre et gratuit, est installé sur les flancs de la petite montagne Inari. Pour découvrir l'ensemble du sanctuaire, vous devrez vous adonner à une petite randonnée d'environ 2h à 2h30, suivant une pente plus ou moins raide et un grand nombre d'escaliers. Cette promenade est une expérience unique, tant marcher sous les torii est agréable, au milieu d'une forêt parfois presque exotique.

6. Le Nanzen-ji et son parc

Si l'accès à l'intérieur du temple Nanzen-ji et la visite de la porte Sanmon sont payantes, la promenade dans le grand parc entourant les différents petits temples est elle gratuite. On accède à ce parc via l'impressionnante porte Sanmon, pour découvrir un lieu très agréable et parsemé de statues de Bouddha. Le grand aqueduc en brique, construit au XIXème siècle, est également une curiosité des lieux.

Fushimi Inari

Les torii de Fushimi Inari durant le festival Motomiya

Nanzen-ji

Le viaduc du Nanzen-ji

7. Le Palais impérial et son parc

Véritable poumon vert de la ville, l'immense parc de l'ancien palais impérial de Kyoto est un lieu de passage pour beaucoup de kyotoïtes. Vous serez sans aucun doute marqué par la taille impressionnante des allées de gravier blancs qui parcourent le parc. De grands pins japonais couvrent les pelouses du parc, offrant une ombre bienvenue.

Sachez qu'il est désormais possible de visiter l'extérieur du palais impérial (gratuitement), sans réservation, en vous rendant directement à la porte Seishomon (au nord est du parc). 

Le palais impérial, Kyoto-gosho, demeure secondaire de l'empereur.

Le palais impérial, Kyoto-gosho, demeure secondaire de l'empereur.

Les cerisiers du chemin de la philosophie au printemps

Les cerisiers du chemin de la philosophie au printemps

8. Le chemin de la philosophie

Le chemin de la Philosophie, avec Fushimi Inari, et un autre lieu très connu de la ville. Profitez donc de cette déambulation le long de ce petit canal du lac Biwa, où les saisons marquent leur passage, les lumières changeantes modifiant le paysage. Les lieux sont tout particulièrement prisés durant le hanami, où les nombreux cerisiers dispersent leurs pétales dans l'eau. Les bords du canal sont bordés de petites boutiques, de cafés, d'échoppes artisanales et de pavillons de thé, et à tout moment il est possible de faire une pause gourmande.

9. Arashiyama et sa bambouseraie

Comment aller à Kyoto et ne pas se rendre à Arashiyama ? Ce petit quartier à l'ouest de la ville est une étape immanquable (et gratuite) de toute visite. La promenade le long de la rivière est totalement dépaysante, et amène une dose de nature bienvenue. Si vous y êtes durant le koyo en novembre, c'est encore mieux : le lieu est un spot privilégié pour admirer les érables rouges qui recouvrent les collines environnantes.

Ne manquez pas non plus la célèbre forêt de bambous d'Arashiyama dont l'accès est totalement gratuit et qui reste une curiosité.

Arashiyama à Kyoto

Arashiyama à Kyoto

Bambouseraie arashiyama

Bambouseraie d'Arashiyama

10. Les matsuri et fêtes de Kyoto

Enfin, participer à un matsuri (festival traditionnel) est une bonne façon de découvrir Kyoto et plus largement les traditions japonaises. Ce genre de fête est toujours gratuite car elle se tient dans la rue, souvent avec des défilés de chars et de personnes en costumes.

À Kyoto, les matsuri les plus connus et les plus conseillés sont le Gion Matsuri qui se tient en juillet, le Aoi Matsuri en mai, le Setsubun (fête du printemps, en février), ou encore le Jidai Matsuri, un défilé en costume d'époque qui se tient en octobre.

Les commentaires Découvrez les commentaires de nos voyageurs