Top 7 de Kyoto l’été par notre Travel Angel, Saki

Date de publication :
Les terrasses (kawayuka) de la rivière Kamogawa, à Kyoto, un soir d'été

Les terrasses (kawayuka) de la rivière Kamogawa, à Kyoto, un soir d'été

Le temple Kôdaiji illuminé

Le temple Kôdaiji illuminé

Takao, près de Kyoto

Takao, près de Kyoto

Le sanctuaire Kifune jinja, dans le village de Kibune

Le sanctuaire Kifune jinja, dans le village de Kibune

kakigôri

Kakigôri, la glace pilée japonaise, ici au thé vert

Daimon-ji Gozan Okuribi

Le kanji de feu lors du Daimon-ji Gozan Okuribi, à Kyoto

Un char du festival de Gion

Un char du festival de Gion (Gion matsuri).

Kyoto entre traditions et excursions

L'été, l'ancienne capitale impériale est plus que jamais le saint des saints du Japon, le lieu des festivals les plus ancestraux. C'est aussi le point de départ d'excursions en pleine nature. 

Saki, notre Travel Angel sur place, vous donne sept idées d'activités pour profiter au maximum de l'été à Kyoto.


  • Le festival Gion

C'est l'événement majeur de Kyoto l'été. En 2017, le Gion Matsuri a lieu du 1er au 31 juillet, avec en points d'orgue le défilé des somptueux chars yamahoko le long de l'avenue Shijô le 17 juillet à partir de 9 heures, et de la rue Karasuma le 24 juillet dès 9h30, vers le sanctuaire Yasaka-jinja. Inscrit au Patrimoine culturel immatériel par l'Unesco, le Festival Gion donne un aperçu de la ferveur des Japonais pour leurs traditions et les kami, divinités shintoïstes. Attention toutefois à bien vous protéger de la chaleur ! Passée l'exaltation de ces journées festives, profitez-en pour arpenter les ruelles de Gion dans la douceur du soir

  • Dîner en terrasse au bord de la Kamogawa

On les appelle les kawayuka : l'été venu, ce sont ces terrasses qui se dressent sur pilotis le long de la rivière Kamogawa. Les kawayuka permettent de dîner dans la fraîcheur, bercé(e) par l'écoulement des flots. Si les cartes de ces restaurants sont souvent assez chères, elles offrent l'occasion de goûter une cuisine traditionnelle japonaise de qualité.

  • Les illuminations du temple Kôdai-ji

Chaque été, le temple bouddhiste Kôdai-ji se pare d'illuminations en mémoire de son fondateur, le seigneur Toyotomi Hideyoshi (1537-1598). Du 1er au 18 août (date anniversaire de la mort de Hideyoshi), quelque 800 lanternes en papier donnent au temple et à ses jardins une atmosphère féérique, presque mystique. La maison de thé conçue par le maître Sen no Rikyu a aussi droit à ses illuminations. À admirer à partir de 21h30. Entrée : adulte 600 yen (4,80 €). 

  • Une excursion au village de Takao

Envie d'une excursion au frais ? Rendez-vous à Takao, un village de montagne situé à une petite heure au nord-ouest de Kyoto. Marchez à votre rythme au milieu de la forêt, le long de la rivière, et visitez les trois temples bouddhistes en vous imprégnant de la sérénité des lieux. 

Partez par vos propres moyens ou laissez notre autre Travel Angel à Kyoto, Nicolas, vous accompagner au départ de Kyoto pour une randonnée d'une journée.

  • Le festival Tanabata au sanctuaire Kifune

Tanabata est la fête des étoiles qui réunit deux astres amoureux selon un ancien mythe chinois. C'est alors l'occasion pour les Japonais d'écrire leurs vœux sous forme de poèmes sur des petits papiers, qu'ils accrochent aux branches de bambous. A Kyoto, Tanabata est fêté le long des rivières Kamogawa et Horikawa ou encore dans le quartier d'Arashiyama. Mais le plus beau est à voir au sanctuaire Kifune-jinja, dans le village de Kibune, avec tous ses bambous illuminés. Un spectacle à voir chaque soir du 1er juillet au 15 août. Entrée libre.

  • Manger une glace kakigôri

Avec la chaleur de l'été à Kyoto, difficile d'y résister ! Ces gourmandises traditionnelles sont faites à base de glace pilée et de sirop. A Kyoto, vous trouverez de nombreuses boutiques proposant leurs propres recettes de kakigôri, rivalisant d'originalité et de gourmandise. Pour ne citer que quelques adresses : Gion Koishi, juste en face du sanctuaire Yasaka-jinja, ou encore Saryô Tsujiri, au 6e étage du centre commercial Isetan, au-dessus de la gare de Kyoto.

  • Le festival Gozan Okuribi

C'est le bouquet final d'Obon, la fête en mémoire des défunts au Japon. Chaque année, le 16 août, les cinq montagnes (gozan) entourant Kyoto s'embrasent et laissent apparaître des caractères et dessins, observables depuis les hauteurs de la ville. Le plus spectaculaire est le kanji 大 ("grand") inscrit sur le mont Daimonji. Pour une vue panoramique sur les cinq montagnes, rendez-vous par exemple au parc Funaokayama, qui surplombe une colline juste au sud du temple Daitokuji.


Retrouvez notre Travel Angel, Saki, pour une promenade nocturne dans le quartier de Gion, une balade à vélo et d'autres activités à faire l'été à Kyoto.

Les commentaires Découvrez les commentaires de nos voyageurs