Tôrin-in   東林院

Date de publication :
Torin-in

Jardin du Torin-in.

Le palais du zen 

Papilles en alerte et narines au vent, le Tôrin-in est une affaire de goût. Ses portes s’ouvrent deux jours par an sur des régals à ne pas manquer.

Situé au cœur du complexe bouddhique Myôshin-in, le temple est célèbre pour son sal (Shorea robusta) tricentenaire. La résine de cet arbre est utilisée pour confectionner l'encens à travers tout le continent asiatique. Le 15 juin, un festival célèbre la fleuraison de cet Hérode végétal au milieu de vapeurs enivrantes. Une dégustation de matcha, thé vert finement moulu, est offerte à l'occasion.

Le 23 juin, les moines proposent aux visiteurs de découvrir la shôjin ryori. Littéralement « cuisine pour la pratique », cet art culinaire végétarien est constitutif  du mode de vie zen. Le choix et la disposition des aliments se fondent autant sur l'harmonie des couleurs que sur celle des saveurs. Pour 5 570 yens, un repas traditionnel est servi accompagné de matcha. Les sonorités suaves du biwa (le luth japonais), viennent parfaire ce ravissement esthétique et gustatif.


Les commentaires Découvrez les commentaires de nos voyageurs