Visite de Matsue   松江

Date de publication :
Matsue

Matsue

Le château de Matsue

Le donjon du château de Matsue

Le centre dynamique de Shimane

Aux anciennes maisons de samouraïs et pavillons de thé se mêlent des canaux millénaires qui font de Matsue une capitale de région romantique et attachante surnommée "la cité de l’eau" par les Japonais.

La ville de Matsue

Matsue est la capitale de la préfecture de Shimane, sur la côte de la mer du Japon, et compte près de 200 000 habitants. La ville est située sur la rivière Ohashi, sur les rives du lac Shinji (le 7ème plus grand lac du Japon). Matsue est célèbre pour son magnifique château. Pour les anglophones, la ville de Matsué est intéressante en raison de son lien étroit avec la vie de l'auteur né en Grèce qui est devenu japonais, Lafcadio Hearn. Les sources d'eau chaude, les montagnes et les plages d'Onsen sont toutes à portée de main de Matsué.

Sur la côte nord de la région de Chûgoku, Matsue est cernée par les eaux, et c’est ce qui fait tout son charme. La ville est en effet traversée par la rivière Ohashi qui relie le lac Shinji et la lagune de Nakaumi respectivement à l’Ouest et à l’Est de la cité.

Située sur la rive du lac Shinji, le 7ème plus grand lac du Japon, et avec les grandes douves du château de Matsue (horikawa) qui relient les rivières Ohashi, Kensaki, Kyohashi, Yonago et Kitada, Matsue est connue comme la "Ville de l'eau". Les voies navigables de la ville sont agréables et contribuent à l'ambiance de la ville et l'une des meilleures façons de voir les curiosités de Matsué est par bateau.


Tout ce qu'il y a à savoir sur Matsue : histoire et évolution

Chef-lieu de la préfecture de Shimane, Matsue est avant tout une ville d’histoire. Réaménagée au début du XVIIème par le grand stratège Horio Yoshiharu, elle était réputée pour être imprenable. Les horikawa, canaux navigables, étaient à l’époque de leur construction des aménagements stratégiques visant à ralentir l’ennemi en cas d’attaque. Aujourd’hui, ils sont devenus de véritables attractions touristiques sur lesquels il est très agréable de s'y balader en bateau.

Les horikawa protégeaient entre autres le château de Matsue qui est considéré comme un des châteaux médiévaux les mieux conservés de l’archipel (il fait partie des douze derniers châteaux médiévaux encore debout). L’édifice est le centre culturel de la ville, on vient l’admirer pour ses douves mais aussi pour ses jardins particulièrement appréciés au moment du hanami mais aussi pour leurs camélias et azalées du Japon.

Fondée au début de notre ère, la ville passe de mains en mains au fil des siècles. Matsudaira Harusato, bon vivant, lettré et maître de la cérémonie du thé, dirige la ville de la fin du XVIIIème siècle au début du XIXème siècle et décide de la moderniser. C’est à cette époque que Matsue devient célèbre notamment pour sa spécialité culinaire : les palourdes mais aussi pour tous ses fruits de mer et poissons pêchés dans le lac Shinji eau douce et eau de mer forment un savant mélange. On y vient alors pour assister aux nombreuses cérémonies du thé qui y sont données. Mais la ville attire aussi pour sa proximité avec Izumo, grand centre religieux de la région.

La ville a longtemps accueilli de nombreux samouraïs, protecteurs de la famille Matsudaira. La belle Buke Yashiki, ancienne maison de samouraïs, en est le témoin, tout comme le pavillon de thé Meimei-an. Ces deux édifices sont situés dans le centre historique de la ville au nord du château dans la rue Shiomi Nawate.

Des bateaux sur un horikawa de Matsue

Matsue peu se visiter aussi bien depuis un petit bateaux lorsq d'une balade sur les horikawa de la ville qu'à pieds !

Le Matsue-jo

Le charmant château de Matsue est surnommé le château pluvier en référence à sa forme et à ses couleurs qui rappellent l'oiseau.

Des palourdes de Matsue

Les palourdes sont une des spécialités de Matsue.

La maison de samouraïs Buke Yashiki

Un incontournable de la visite de Matsue, la maison de samouraïs Buke Yashiki, donne un bon aperçu de la vie quotidienne de ces guerriers.

Le château, ses douves et ses remparts

Avec ses douves et ses remparts, on peut dire que le Matsue-jo est bien protégé.

Que faire et voir à Matsue ?

  • Le Château de Matsue - La principale curiosité de la ville est le château de Matsue (Matsue-jo), qui date de 1611 et qui est l'un des rares châteaux du Japon à ne pas avoir été détruit par le feu ou la guerre. Forteresse du clan Matsudaira, le bois peint en noir du donjon du château donne un effet menaçant à la tour de six étages. Le château de Matsue possède le deuxième plus grand donjon de tous les douze châteaux japonais originaux restants, est le troisième plus haut (30 m) et le sixième plus ancien.

  • La rue Shiomi Nawate - Shiomi Nawate est une rue de 500 m de long située le long des douves du château. Elle est bordée de maisons japonaises traditionnelles d'un côté et de pins majestueux de l'autre. On y trouve une résidence de samouraïs finement préservée, l'ancienne résidence de Lafcadio Hearn et son musée mémorial, un beau restaurant de soba, et la maison de thé Meimei-an, qui est le symbole de la culture du thé et du wagashi de Matsue.

  • Le Parc Jozan - Le parc du château, connu sous le nom de parc Jozan, est magnifique à la saison des cerisiers en fleurs et contient également le sanctuaire de Jozan Inari, qui abrite des centaines de statues de renard, en céramique et en pierre. Jozan Inari est le siège du festival Shikinnen Shinkousai, l'un des trois plus grands festivals de bateaux au Japon, avec plus de 100 bateaux décorés. Le festival n'a lieu que tous les 12 ans

  • Matsue Kounkaku - Dans le parc du château de Matsue se trouve le Matsue Kounkaku datant de l'époque Meiji, un manoir de style occidental qui mélange le design japonais et l'architecture occidentale et qui a été construit en 1903 pour l'empereur Meiji.

  • La maison de thé Meimei-an date de 1779 et est considérée comme l'une des mieux préservées du Japon. Le prix d'entrée comprend un thé japonais et une friandise traditionnelle. Le musée d'art Tanabe présente un bel ensemble de tchadogu : bols de thé et ustensiles liés à la cérémonie du thé. Le musée a été créé en 1979 et est constitué de la collection personnelle de Tanabe Choemon XXIII, un ancien gouverneur de la préfecture de Shimane.

  • Le musée d'histoire de Matsue est installé dans un bâtiment moderne de style Edo et présente des expositions sur les 400 ans d'histoire de cette ville-château et sur son lien avec la cérémonie du thé.

  • Le musée de Matsué Horanenya explique les Horanenya, les festivals shintoïstes qui se déroulent sur des bateaux. Plutôt que de parader avec leur mikoshi dans les rues locales, les kamis sont portés en procession par une série de bateaux décorés de couleurs vives et remplis de danseurs et de musiciens.

  • Le jardin Yuushien est un jardin classique japonais situé sur la petite île de Daikonshima dans le lagon Nakaumi près de Sakaiminato. C'est un endroit magnifique pour se promener. Yuushien compte trois restaurants japonais traditionnels qui servent des aliments d'origine locale.

  • Le parc Matsue Vogel est un immense parc d'oiseaux et de fleurs

  • Le musée d'art moderne de la préfecture de Shimane est situé sur le lac Shinji et possède des peintures de Monet, des sculptures de Rodin, des gravures sur bois d'Utagawa Hiroshige ainsi que des œuvres d'artistes japonais contemporains. Le musée est un bon endroit pour admirer les spectaculaires couchers de soleil sur le lac Shinji.

  • Le musée d'art Adachi - À 20 km à l'est de Matsue, à Yasugi, se trouve le musée d'art Adachi, un musée privé fondé par l'homme d'affaires Adachi Zenko en 1970. Le musée d'art d'Adachi présente l'art japonais contemporain d'artistes tels que Kawai Kanjiro et Yokoyama Taikan.

Matsue et Lafcadio Hearn : Relations internationales

Si Lafcadio Hearn est considéré comme un auteur classique au Japon, on oublie souvent qu’il est né bien loin de l’archipel et que Koizumi Yakumo est un nom d’emprunt lié à sa naturalisation. Né à Dublin d’une mère grecque et d’un père irlandais, Lafcadio Hearn voyage beaucoup, en France, aux États-Unis, en Guadeloupe et enfin au Japon où il devient professeur d'anglais à Matsue et tombe follement amoureux de Koizumi Setsu, fille de samouraï dont il prend le nom.

Très bien intégré dans la société japonaise, il pose sur le papier les légendes de la région de Mastue et écrit plusieurs essais sur le Japon. La maison qu'il occupait rue Shiomi Nawate est aujourd'hui un musée qui donne un bon aperçu de sa vie et de son oeuvre. Aujourd’hui, Lafcadio Hearn reste le garant des relations de la région avec le monde anglophone, dont la région de la Nouvelle Orléans aux Etats-Unis sur laquelle il a beaucoup écrit. Les similitudes sont en effet grandes entre la cité des eaux et cette région des États-Unis où les bayous sont partout présents.

Lieux en lien avec Lafcadio Hearn à Matsue : 

  • De l'autre côté des douves du château de Matsue se trouve l'ancienne résidence de Lafcadio Hearn, une charmante petite maison de samouraï et son jardin, où l'écrivain a vécu de mai à novembre 1891. C'est dans cette maison que Hearn a commencé à écrire deux de ses livres les plus célèbres : Kwaidan, une collection d'histoires de fantômes, et son classique Glimpses of Unfamiliar Japan dans lequel il décrit nombre de ses expériences à Matsué.
  • Pratiquement à côté, dans le quartier de Shiomi Nawate, se trouve le musée Lafcadio Hearn Memorial, qui présente une sélection des manuscrits originaux de Hearn, le bureau de l'écrivain, des plumes et des encriers ainsi qu'un certain nombre de ses pipes à tabac japonaises bien-aimées.

Comment se rendre à Matsue ?

  • En avion - Les aéroports les plus proches sont ceux d'Izumo (35 km à l'ouest) et de Yonago. L'aéroport d'Izumo propose des vols vers l'aéroport de Tokyo Haneda (1 heure 20 minutes), Sapporo (2 heures), Fukuoka (1 heure 15 minutes), l'aéroport Itami d'Osaka (60 minutes) et les îles Oki (30 minutes).

  • En train - Matsue est une gare principale sur la ligne JR San-in, qui relie Matsue à Izumo le long de la rive sud du lac Shinji, puis continue plus loin vers l'ouest. La ligne ferroviaire Kitamatsue de Ichibata, plus lente, passe au nord du lac. Le Shinkansen le plus proche se trouve au sud, à Okayama, d'où les trains locaux (Super Yakumo Limited Express) atteignent Matsue en 2 heures et 20 minutes.

  • En bus/voiture - Matsue est situé sur la route 9. Depuis Okayama, suivez les autoroutes Okayama et Yonago. Il y a des bus de nuit sur les autoroutes de Fukuoka, Nagoya et Tokyo et des bus quotidiens vers Osaka et Hiroshima. Depuis Nagoya, des bus de nuit quittent la gare de Nagoya à 21 heures et arrivent à Matsue vers 6h30.

Pour aller plus loin, visites dans les alentours de Matsue :