Le jardin Yûshien   由志園

Date de publication :
Yuushien_Matsue_Shimane_

Le jardin Yuushien, une jardin japonais traditionnel

pivoines-yuushien-matsue

Le jardin propose plus de 250 variétés de pivoines

yuushien-serre-pivoines

La serre des pivoines

cafe-yuushien-matsue

La vue depuis le café du jardin est à couper le souffle!

lumiere-hiver-yuushien

En hiver, le jardin resplendit de lumières et de couleurs

cascade-jardin-yuushien

La cascade du jardin Yuushien sur l'île de Daikonshima

ginseng

Le ginseng a de nombreuses vertus thérapeutiques

Rouge comme une pivoine

La terre volcanique de Daikonshima, au milieu du lac Nakaumi à Matsue, est propice aux cultures délicates de la pivoine et du ginseng. Le luxuriant jardin de l’île, le jardin Yûshien, ouvert depuis 1975, met en valeur tout au long de l’année les pivoines et le ginseng de Daikonshima dont la qualité est reconnue à travers le monde entier.

Pour les marchandes de fleurs

Dans les années 1950, un particulier, Sakai Kadowaki, constate les difficultés économiques de sa région liées au déclin de la sériciculture. Pour subsister, la population locale, en majorité des femmes, part sur les routes à travers tout le pays pour vendre les pivoines cultivées sur l’île. Sakai Kadowaki a alors l’idée d’établir un jardin traditionnel japonais sur le petit îlot de basalte pour redynamiser la zone, attirer les touristes et permettre aux marchandes de fleurs de Daikonshima de regagner leurs foyers. Le jardin Yûshien, organisé autour d’un vaste étang alimenté par une chute d’eau artificielle, est inauguré en avril 1975.

yuushien-pivoines-etang

Les pivoines placées sur l'eau forment un splendide tapis de fleurs

pivoines-hiver-yuushien

L'hiver venu, les pivoines revêtent leur abri de paille

Pivoines printanières, pivoines hivernales

Le jardin met à l’honneur les deux cultures emblématiques de l’île depuis plusieurs siècles : la pivoine et le ginseng. Il ne propose pas moins de 250 variétés de pivoines aux périodes de floraisons différentes (printemps et hiver). Chaque année entre fin avril et début mai, lors d’un festival, des dizaines de milliers de pivoines sont placées manuellement à la surface de l’étang. Un véritable et remarquable travail de fourmi ; surtout lorsque l’on sait que ce magnifique tapis de fleurs éphémère ne dure qu’une semaine ! 

Entre décembre et février, les kan-botan prennent le relais et fleurissent les allées. Ces pivoines arbustives à floraison hivernale sont alors protégées par de petits abris en paille de riz, appelés wara botchi botan. Mais quelle que soit la période de l’année, vous avez la garantie de pouvoir admirer de splendides pivoines sous la serre du jardin. Dans cette atmosphère rigoureusement contrôlée, de nouvelles fleurs sont continuellement transplantées par les jardiniers assurant au visiteur de toujours pouvoir profiter des plus belles pivoines.

Un peu de patience

Le ginseng, racine médicinale originaire de Corée, s’épanouit également pleinement à Daikonshima. Il s’agit d’une culture florissante sur l’île depuis plus de deux siècles. Avec 20 hectares de champs, Daikonshima est l’une des dernières terres de production du ginseng de tout l’archipel. La patience est le maitre mot des producteurs. Il faut en effet attendre six ans avant de pouvoir effectuer la première récolte et laisser ensuite la terre au repos pendant 20 ans ; le temps nécessaire à la régénération complète des sols ! Dans la boutique du jardin Yûshien, vous pouvez vous procurer de nombreux produits à base de ginseng dont du thé, des cosmétiques et même de la crème glacée !

Les lumières de l'hiver

Le jardin Yûshien peut s’enorgueillir de proposer à ces visiteurs la plus grande illumination hivernale de la préfecture de Shimane. De novembre à début janvier, le jardin se pare d’un million de LED. Les lanternes de pierre, les fontaines et les feuillages scintillent à la nuit tombée ; tout comme l’étang grâce à un système de lumières sous-marines. Bien qu’établi sur une terre noire volcanique, le jardin Yûshien sait se faire au fil des saisons étincelant comme un bijou et rouge... comme une pivoine.

illuminations-etang-yuushien

Les illuminations sous-marines de l'étang du jardin Yuushien

Les commentaires Découvrez les commentaires de nos voyageurs