Le temple Teisho   貞祥寺

Date de publication :

Le temple Teijo-ji dans la préfecture de Nagano.

Le temple Teisho

Plus grand temple antique de la ville de Saku, dans la préfecture de Nagano, le temple Teisho est réputé pour avoir propagé la méditation Zazen en dehors de l’archipel, et ce, jusqu’en Europe.

Niché au coeur de la nature, le temple Teisho réserve aux visiteurs venus jusqu’à lui de belles surprises. Situé dans la ville de Seku, dans la préfecture de Nagano, il est le plus grand temple antique de la région. Constitué de sept structures traditionnelles, ce temple, très bien conservé, ravira les amateurs d’architecture religieuse.

LA VÉGÉTATION COMME UN ÉCRIN

Mais, en plus d’impressionner grâce à sa structure époustouflante, c’est surtout le cadre de ce temple qui étonnera les voyageurs. En effet, Teisho-ji, situé un peu à l’écart de la ville et au pied des montagnes, est entouré d’une végétation luxuriante, tel un écrin. Si les érables environnant se parent de rouge une fois l’automne arrivé, tandis que les épines des pins gardent leur vert profond, c’est surtout la mousse qui retient l’attention du visiteur.

Car le temple est bel et bien entouré d’un somptueux tapis de mousse moelleuse, l’ornant d’un vert tantôt vif, tantôt vert foncé, qui apporte au lieu une douceur apaisante. Beaucoup moins étendue en surface que le fameux temple des mousses de Kyoto, la mousse fait partie intégrante de l’atmosphère méditative qui entoure le temple Teisho.

TEMPLE DU ZAZEN

Le temple est d’ailleurs connu pour être un des précurseurs de la méditation Zazen, et c’est notamment d’ici que cette philosophie fut exportée hors de l’archipel jusqu’en Europe. Même si le monastère n’est plus très actif aujourd’hui, à certaines périodes de l’année sont organisées de séances de Zazen ouvertes au public.

Dans le temple, se trouve également une partie des cendres de Taisen Deshimaru, un maître bouddhiste zen qui est l’un des principaux introducteurs du bouddhisme zen en Occident. Menant des actions pour le dialogue interreligieux, il a également servi de cobaye dans des laboratoires français et japonais pour prouver les effets biologiques de la méditation. Ses cendres sont dispersées dans 3 temples différents au Japon et une autre partie se trouve dans le temple de la Gendronnière fondé par Taisen Deshimaru dans le Loir-et-Cher.

Les commentaires Découvrez les commentaires de nos voyageurs