Le mont Ishizuchi   石鎚山

Date de publication :

Vue en contre-bas du mont Ishizuchi-san pendant les sakura

Vue du mont Ishizuchi-san à partir du mont Kamegamori

Le mont Ishizuchi-san verdoyant

Le mont Ishizuchi-san en couleurs

Shikoku au sommet

Ishizuchi-san est la montagne la plus élevée de l'île de Shikoku. Elle est aussi considérée comme étant le pic le plus haut de l'ouest du pays. Signifiant littéralement « marteau de pierre » cette montagne est aussi l'objet d'un culte très important, notamment pour la secte syncrétique du shugendô.

Le « toit de Shikoku »

Le mont Ishizuchi est un ancien volcan, qui aurait été en activité il y a environ 15 millions d'années, situé dans la préfecture d'Ehime en plein milieu du parc quasi-national d'Ishizuchi, à Shikoku. Avec un pic à 1 982 mètres d'altitude et un sommet rocheux et aiguisé, cette montagne affiche un profil impressionnant. Au-delà de son nom (« marteau de pierre ») elle est aussi surnommée le « toit de Shikoku ». Des caractéristiques impressionnantes qui en font une des 100 montagnes célèbres du Japon, liste établie à partir de critères de beauté de la montagne, du paysage, et de l'altitude. Elle fait aussi partie des « 7 montagnes sacrées du pays ».

Lire aussiMatsuyama

Photo du sommet du mont Ishizuchi-san

Les statues pieuses jalonnent le O-Henro, chemin de pèlerinage de l’île de Shikoku

Les statues pieuses jalonnent le O-Henro, chemin de pèlerinage de l’île de Shikoku.

Un lieu de pèlerinage

Comme pour beaucoup de montagnes au Japon, Ishizuchi-san est considéré comme un objet de culte religieux. La secte Shugendô, qui mélange des apports du bouddhisme et du shintoïsme, en a fait un de ses centres religieux principaux. C'est dans ce cadre qu'un petit sanctuaire a été construit au sommet, le Ishizuchi-jinja. Les pèlerins empruntent une route très escarpée pour rejoindre le sommet. En effet, des chaînes en fer sont disposées à partir du sommet vers la base, et offrent un circuit beaucoup plus compliqué pour les religieux que pour les amateurs.

Une de ces chaînes s'étend sur 68 mètres, avec un chemin raide ! Il existe tout de même un chemin de trail beaucoup plus accessible pour ceux ne voulant pas goûter à cette difficulté.

Lire aussi5 pèlerinages à faire au Japon

Quand faire l'ascension ?

La saison d'ascension de la montagne s'ouvre officiellement du 1er juillet, pour continuer jusqu'au mois d'octobre. Attention mesdames, le 1er juillet, il est interdit aux femmes d'escalader Ishizuchi-san. Il est possible de tenter l'aventure en mai ou en novembre, mais beaucoup d'installations seront fermées. La saison d'automne est prisée pour les couleurs rouges que la nature prend, et le chemin peut être à ce moment bien rempli.

Les commentaires Découvrez les commentaires de nos voyageurs