Quatre châteaux dans le Shikoku   四国の4つの城

Date de publication :

Le château de Kochi

Château d'Uwajima sous les sakura

Vue d'une des tours du château d'Ôzu

Château d'Imabari

Les forteresses de l'île

Shikoku, la quatrième île principale du pays, est un peu moins connue que ses trois autres sœurs. Pour autant, les amateurs de châteaux japonais pourront y retrouver quelques bijoux architecturaux moins connus que les très célèbres châteaux de Kumamoto, d'Osaka ou de Nagoya. Retour sur quatre de ces châteaux.

Le château d'Ôzu

Le château d'Ôzu (préfecture d'Ehime) est assez ancien, il a été construit au XIVème siècle à la fin de l'époque Kamakura (1185 - 1333). 

Situé au bord de la rivière Hijikawa, il s'agit d'un château hirayama-shiro, ou "château-colline", soit une bâtisse située sur une hauteur afin de pouvoir surveiller le territoire des alentours ainsi que les routes commerciales. 

Le château a connu plusieurs transformations jusqu'à l'époque Edo (1603 – 1868), durant laquelle il eut jusqu'à 18 tours. Actuellement, le château comprend 4 tours ainsi qu'un tenshu ("donjon"), fruit de travaux effectués en 2004 et respectant les méthodes de construction de l'époque

Le point de vue le long de la rivière ainsi que la vue au sommet du donjon, d'où le visiteur peut admirer la ville et les montagnes, sont des incontournables.

Le château d'Ôzu

Le château de Kochi situé sur l'île de Shikoku.

Le château de Kôchi

Le château de Kôchi est un peu plus récent, bâti au tout début de l'époque Edo, entre 1601 et 1611. 

Situé en haut de la colline d'Otakasa, il surplombe la ville avec ses 5 étages apparents (mais en réalité 6 quand on se trouve à l'intérieur) et est entouré d'un parc aménagé. La particularité de ce château est que l'ensemble des bâtiments intérieurs, notamment le tenshu (donjon) et le palais, sont d'origine, une rareté au Japon. 

Le château est un bien culturel important du Japon depuis 1950, et apparaît dans le film d'animation du studio Ghibli "Je peux entendre l'Océan".

Le château d'Imabari

Le château d'Imabari (préfecture d'Ehime) est un des trois "mizujirô" (littéralement "château d'eau") du Japon. En effet, le château fait face à la mer intérieur de Seto, et possède des douves remplies d'eau salée ainsi qu'une entrée par la mer.

L'autre spécificité du château est l'installation d'illuminations qui éclairent chaque soir le site de 30 minutes après le coucher du soleil jusqu'à 23h, offrant un charme supplémentaire à ce château marin. La saison des cerisiers en fleurs est très agréable, avec 60 arbres plantés autour du château, idéal pour un hanami.

Le château d'Imabari

Château d'Uwajima

Le château d'Uwajima

Le château d'Iwajima (préfecture d'Ehime) est, à l'instar du château de Kôchi, un des douze châteaux japonais à posséder son donjon original. 

Construit au sommet d'une colline de 76 mètres, il offre l'aspect d'une forteresse perdue au milieu de la nature. On y accède via un chemin de pierre, à travers une végétation touffue. En haut, le donjon environné d'arbres, avec en arrière-fond la montagne, donne aisément l'impression d'être perdu en solitaire dans le Japon de l'époque Edo.


Les commentaires Découvrez les commentaires de nos voyageurs