Visite de l'île sacrée de Miyajima   宮島

Date de publication :
Les daims de Miyajima

Les daims de Miyajima

Feux d'artifices "hanabi" près du sanctuaire d'Itsukushima à Miyajima.

Feux d'artifices "hanabi" près du sanctuaire d'Itsukushima à Miyajima.

Daisho in

Le temple Daisho-in

Téléphérique de Miyajima.

Téléphérique de Miyajima.

Le momiji manjû, une délicate brioche en forme de feuille d'érable.

Le momiji manjû, une délicate brioche en forme de feuille d'érable.

Miyajima, l'île au sanctuaire sur la mer

Complément incontournable à la visite d'Hiroshima, Miyajima (de son vrai nom Itsukushima) est l'un des sites les plus visités du Japon, notamment grâce au sanctuaire shinto qui s'y trouve et le grand torii les pieds dans l'eau. Découvrez ce petit bout de paradis insulaire surnommé "l'île des dieux", la totalité de l'île étant sacrée.

Miyajima

Vue depuis les hauteurs de Miyajima

Miyajima, l'île sacrée

Miyajima signifie "île sanctuaire", et il s'agit en fait du nom usuel de cette petite île de 30 km2, qui se nomme originellement Itsukushima (厳島). Miyajima se trouve dans la mer intérieure de Seto, non loin d'Hiroshima dont elle complète agréablement la visite. L'île est largement recouverte de forêts et dominée par le petit mont Misen qui s'élève à 530 mètres de haut. Environ 2000 personnes et quelques centaines de cerfs peuplent l'île toute l'année.

Miyajima est sacrée depuis fort longtemps ; dès 806, le célèbre moine bouddhiste Kôbô Daishi gravit le Mont Misen et choisit de l'établir comme site ascétique de la secte Shingon du bouddhisme. Jusqu'à la restauration Meiji au 19ème siècle, l'île suivait le principe d'évitement du kegare (impureté religieuse) et devait rester ainsi demeurer parfaitement "pure" ; en ce sens, nulle personne ne devait y mourir, et les femmes n'avaient pas le droit d'y accoucher.


Que voir sur l'île de Miyajima ?

Alors que les côtes défilent sous les yeux des passagers, un petit point rouge se distingue : le portail du sanctuaire d'Itsukushima, icône du Japon. Rouge des pieds à la tête, cet immense torii laisse fièrement les vagues s'écraser contre ses inébranlables piliers. La navette passe devant le monument, puis s'en éloigne pour débarquer sa cargaison humaine au terminal. La ruée vers le vermillon commence : tous se précipitent pour ne pas louper la marée et pouvoir profiter du spectacle d'un sanctuaire sur la mer, construit sur pilotis.

Visiter l'île de Miyajima ne se limite pas à son sanctuaire principal, bien au contraire. Ne manquez par exemple par le temple bouddhiste Daisho-in, niché entre les arbres au pied du Mont Misen. Les lieux cachent des centaines de statues bouddhiques installées un peu partout le long des pavillons et des chemins.

Les touristes passent généralement la journée sur l'île et repartent en fin d'après-midi. Mais s'offrir l'ascension du mont Misen donne l'occasion de se plonger dans un paysage où la montagne domine et de traverser la magnifique vallée d'érables Momiji-dani, dont les couleurs illuminent le ciel en automne. Le coucher de soleil près du torii immergé crée une poésie des couleurs pendant quelques instants, et les daims qui peuplent l'île ne manquent pas de venir partager ce spectacle avec vous. N'hésitez pas à leur faire quelques caresses, ils sont dociles, affectueux et très habiles pour chaparder quelques nourritures.

Miyajima

Le grand torii de l'île de Miyajima

Daisho in

Le temple Daisho-in

Les spécialités culinaires de Miyajima

L'île dispose de nombreux restaurants qui sauront combler vos petits creux avec une grande variété de plats, notamment à base d'huîtres, produit phare de la région. Pour le dessert, la spécialité de l'île : le momiji manjû, une délicate brioche en forme de feuille d'érable fourrée à la pâte de haricot rouge qui se décline de bien des façons. Coupée du reste du monde, cette bulle de verdure est bien difficile à quitter une fois ses nombreux charmes découverts.

Le Torii du sanctuaire d'Itsukushima à Miyajima est en travaux.

Le Torii du sanctuaire d'Itsukushima à Miyajima est en travaux.

Les travaux de rénovation du torii

Le grand torii du sanctuaire Itsukushima est l'un des lieux les plus reconnaissables de l'archipel. Des travaux de rénovation y ont commencé en juin 2019. Pendant ces travaux, la porte sera recouverte d'un échafaudage et reliée à la terre par un pont de fortune. Une bâche et les échafaudages resteront en place jusqu'à la fin des travaux, prévus en août 2020.

Cependant, le reste de la zone reste libre de construction, vous pouvez toujours profiter du sanctuaire et de ses environs ! 

Comment se rendre sur l'île de Miyajima ?

Vous devrez vous trouver à Hiroshima pour vous rendre à Miyajima, et cumuler train et ferry. Le plus simple pour se rendre sur l'île est sans doute de partir de la gare JR d’Hiroshima, puis d'emprunter un train JR Sanyo, jusqu’à la station Miyajima-guchi. Le terminal de ferry se trouve ensuite à 5 minutes à pied. Il vous faudra par la suite monter dans un bateau (JR Miyajima ferry), qui vous mènera en 10 minutes au "JR West Miyajima Ferry Terminal". Le prix du trajet est de 180 yens (1€30), mais le trajet total est aussi compris dans le JR Pass.