Fête de Kangensai   宮島管絃祭

Date de publication :
Fête de Kangensai

Défilé coloré pour le festival Kangensai.

Fête de Kangensai

Promenades en barque sur les rivières et étangs des propriétés aristocratiques.

Bateaux et musiques de cour

Des navires médiévaux glissant sur l’eau, accompagnés du son entêtant de tambours, de flûtes et d’autres instruments à corde, le tout porté par une foule en liesse ?

C’est le festival de Kangensai ! Le kangen, musique élégante et raffinée, était jouée aux cours japonaises de la période Heian (794–1185) par une formation orchestrale composée de tambours, de flûtes et d’instruments à cordes. Les nobles appréciaient cette musique tout particulièrement lors de promenades en barque sur les rivières et étangs des propriétés aristocratiques.

Cette cérémonie, l'une des plus belles du Japon, honore chaque année les dieux shinto. Les habitants de Miyajima racontent que Taira-no-Kiyomori (1118-1181), chef guerrier des dernières années de la période Heian fit construire le sanctuaire Itsukushima. Les coutumes ancestrales de l'île furent alors regroupées et célébrées à l'occasion d'un festival dédié aux divinités du sanctuaire. La gracieuse fête de Kangensai, aux milliers de lanternes accrochées aux navires qui se reflètent dans l’eau, aux habits colorés des participants et à la musique si particulière, était née .

Les commentaires Découvrez les commentaires de nos voyageurs