Le parc Momijidani   紅葉谷公園

Date de publication :
Parc Momijidani à Miyajima

Un daim dans le parc Momijidani à Miyajima.

Parc Momijidani à Miyajima

Parc Momijidani à Miyajima.

Quelque 200 arbres de 5 espèces différentes rougissent dans le parc Momijidani

Quelque 200 arbres de 5 espèces différentes rougissent dans le parc Momijidani

Les daims de Miyajima

Les daims de Miyajima

Le momijigari, ou "chasse aux feuilles d'automne", est pratiqué par les Japonais depuis l'époque Heian.

Le momijigari, ou "chasse aux feuilles d'automne", est pratiqué par les Japonais depuis l'époque Heian.

La vallée aux érables

" Toutes si délicates
Leurs teintes colorent-elles mes larmes ?
Les feuilles vermeilles tombent. "

BASHÔ Matsuo

Détail de feuilles d'érables au parc Momijidani

Détail de feuilles d'érables au parc Momijidani

Un écrin de nature au cœur de Miyajima

Les daims musardent sous les branches, les lapins gambadent sur les talus, le bruit blanc du ruisseau donne le ton, un air de paradis perdu flotte sur Momijidani. Littéralement la "vallée aux érables", ce parc au cœur de l'île de Miyajima offre une parenthèse bucolique aux visiteurs.

Lire : Le momiji manjû

L'arrivée de l'automne révèle la beauté du lieu. Quelque 200 arbres de cinq variétés différentes couvrent ses combes et collines de carmin, en faisant l'un des points d'observation du momiji les plus célèbres du Japon. De la même façon que la cérémonie de hanami consiste à admirer les cerisiers en fleur au printemps, cette tradition automnale se traduit ici par de longues balades sous les frondaisons rougeoyantes.

La forêt semble parfaitement préservée, pourtant un glissement de terrain causé par un typhon la détruisit en partie en 1945. L'Etat japonais engagea alors de grands travaux pour sauver cet endroit historique dont les premières évocations dans la littérature de l'archipel remontent au début de l'époque Edo (1603-1868). Ainsi pouvez-vous aujourd'hui encore profiter de cette trentaine de minutes de marche depuis le sanctuaire d'Itsukushima jusqu'au temple Daishô-in au pied du mont Misen. Là, un téléphérique propose une ascension vers son sommet où les teintes du parc qui s'embrassent d'un regard. Pour les plus courageux, il est possible d'effectuer l'ascension du mont Misen à pied.

Les commentaires Découvrez les commentaires de nos voyageurs