Le village de Higashinaruse   東成瀬村

Date de publication :
Les flancs rouges du Mont Kurikoma en automne

Les flancs rouges du Mont Kurikoma en automne

Le village de Higashinaruse est célèbre pour son ciel étoilé, le plus beau du Japon !

Le village de Higashinaruse est célèbre pour son ciel étoilé, le plus beau du Japon !

Le lac Sugawako, dans les montagnes Kurikoma

Le lac Sugawako, dans les montagnes Kurikoma

L'ascèse de la cascade est pratiquée avec ferveur dans le village de Higashinaruse

L'ascèse de la cascade est pratiquée avec ferveur dans le village de Higashinaruse

Le village de Higashinaruse est entouré à l'Est par les montagnes de Yakeishi

Le village de Higashinaruse est entouré à l'Est par les montagnes de Yakeishi

Le Japon côté nature

Higashinaruse est plus qu'un village, c'est un immense site naturel tout en reliefs et en grands espaces. L'occasion d'une randonnée dans le Japon profond, loin des sentiers battus.

Entouré par les monts Kurikoma au Sud et Yakeishi à l'Est et bordé de forêts, le village de Higashinaruse s'étend sur plus de 200 km2 de nature, au sud-est de la préfecture d'Akita. Loin de toute pollution lumineuse, il a été élu en 1999 plus beau ciel étoilé du Japon !

Les feuilles d'automne du volcan

Le lac Sukawa, au pied des montagnes Kurikoma, est en octobre - novembre l'un des plus beaux paysages d'automne à admirer au Japon. Les feuilles teintées de rouge et de jaune se reflètent alors dans les eaux du lac, pour le plus grand bonheur des amateurs de kôyô. Le reste de l'année, le site est propice aux randonnées et à l'alpinisme. Le sommet du volcan culmine à 1 626 mètres et plus de dix chemins en permettent l'ascension, pour des durées comprises entre 1h30 et 5 heures.  

Glisse et cure de jouvence

L'hiver, le mont Kurikoma attire les amateurs de glisse grâce à sa station de ski Jeunesse (en français dans le texte !), qui s'étend sur 2,5 km de long. Onze pistes pour adultes et enfants sont disponibles, à la fois pour les skieurs et pour les snowboarders. 

Après les sensations fortes, rendez-vous à Yamayuri onsen, la source thermale locale. Ses eaux étant réputées pour débarrasser la peau des excédents de kératine, l'onsen est surnommée "le bain de la belle peau". Ouvert de 10h à 21h. Adulte : 400 yen (3,30 €) / Enfant : 200 yen (1,65 €).

Lire aussi : 5 onsen avec vue

L'ascèse des ermites

Avide de sensations plus extrêmes ? Chaque année, vers le début du mois d'août, des personnes de tout le Japon se rassemblent pour pratiquer l'ascèse des ermites. Pendant trois jours, ils jeûnent, font zazen (la méditation assise du bouddhisme zen), confectionnent des waraji (sandales traditionnelles en cordes de paille de riz) et s'adonnent à l'ascèse de la cascade, restant immobiles la tête sous une chute d'eau. Ceux qui passent avec succès ces trois jours d'épreuves se voient remettre un certificat d'ermite ! Pour les plus zélés, des distinctions sont remises au bout de la 5e, 10e et 15e fois, jusqu'au titre suprême d' "Ermite du Dragon blanc" obtenu au bout de 20 fois !

Un chemin d'histoire

Autre choix d'excursion : le chemin Senboku (Senboku kaidô), qui fait une partie du lien entre la Mer du Japon, à l'Ouest, et l'Océan Pacifique, à l'Est. D'une longueur de 24 km, il part du village de Higashinaruse pour rejoindre la ville d'Oshu, plus à l'Est. Cette route a joué un rôle économique et culturel important depuis l'ère Heian (794-1185). Dans les années de guerre à la fin du XIe siècle, elle fut un chemin de transmission du bouddhisme ainsi qu'un passage pour les Chrétiens en fuite. Le chemin Senboku est aussi réputé pour abriter de nombreux hêtres du Japon.

Pour loger à Higashinaruse, plusieurs options s'offrent à vous : ryokan, minshuku et hôtels. Et pour vous restaurer, nous vous conseillons la spécialité locale : le kimchi de l'ermite (Sennin kimuchi) ! Un mets élaboré avec des tomates et légumes locaux.

Les commentaires Découvrez les commentaires de nos voyageurs