Nagano   長野

Date de publication :
Un skieur sur les pistes japonaises de Nagano.

Un skieur sur les pistes japonaises de Nagano.

Des singes dans un onsen près de Nagano.

Des singes dans un onsen près de Nagano.

Les shinshû soba, de fines nouilles de sarrasin plongées dans un bouillon chaud, sont un bon repas après une journée de ski.

Les shinshû soba, de fines nouilles de sarrasin plongées dans un bouillon chaud, sont un bon repas après une journée de ski à Nagano.

Nagano, la ville au cœur des Alpes japonaises

Découvrez la ville de Nagano dans les Alpes Japonaises, très appréciée des amateurs de sports d’hiver. Rendue célèbre par les Jeux Olympiques d'hiver de 1998, Nagano est un haut lieu de pèlerinage bouddhiste et de balades dans les Alpes japonaises.

nagano

Le parc aux singes de Jigokudani

nagano

Piste de ski de la station Shiga Kogen

nagano

Montagnes du parc naturel Chubu Sangaku près de Nagano

Visite de la ville de Nagano : des stades aux temples

Au Japon, Nagano jouit d'une popularité qui remonte à la construction du temple Zenkoji au VIIème siècle. Classé trésor national, il abriterait la toute première statue de Bouddha amenée sur l'Archipel par des missionnaires coréens lors d'une visite en 552. Le temple est ainsi, encore aujourd'hui, un haut lieu de pèlerinage.

Certaines infrastructures bâties pour les Jeux Olympiques ont été reconverties en musée, comme le M-Wave, ou en complexe sportif, à l'image du stade olympique rebaptisé "Minami Nagano Sports Park". Les adeptes d'exercice physique peuvent également choisir de quitter la ville une journée pour partir à l'aventure, à pied ou à ski, dans les montagnes qui la surplombent.


À Nagano, du ski aux nouilles soba

Car Nagano est aussi - surtout - la capitale japonaise des sports d'hiver et de la randonnée en montagne, bénie par les sommets des Alpes japonaises qui l'entourent. Le paradis des skieurs et des amateurs de sources chaudes, et l'endroit idéal pour profiter d'un Japon d'autrefois, dans la "petite Kyoto", Takayama, ou les villes-étapes de l'ancienne route de Nakasendô.

Nagano est ainsi une étape idéale pour les passionnés de sports d'hiver qui souhaitent rayonner dans la région et découvrir les différentes stations de ski. Shiga Kogen, à l'est de la ville, est une des stations de ski les plus réputées de la région, avec la saison la plus longue, parfois même jusqu'en mai. Elle a d'ailleurs accueilli certaines épreuves des JO d'hiver de 1998.

Pour reprendre des forces, les restaurants de Nagano et des environs proposent la spécialité locale : les shinshû soba, de fines nouilles de sarrasin plongées dans un bouillon chaud. Une autre délicieuse spécialité de la ville est l'oyaki, une sorte de petit chausson de sarrasin, fourré aux légumes ou de fruits, très typique de la région où le riz s'avère plus rare.

Le temple Zenko-ji de Nagano et la rue Nakamise.

Le temple Zenko-ji de Nagano et la rue Nakamise.

Le temple Zenkô-ji

nagano

Les douves du château de Matsushiro

Les singes de Jigokudani

Les villes alentours, facilement accessibles depuis Nagano par train ou bus en une heure et demie en moyenne, proposent chacune leur particularité aux visiteurs : le château du XVIème siècle de Matsumoto, les célèbres macaques se prélassant dans les sources chaudes de Jigokudani, ou encore le musée des ninjas du mont Togakushi.

Le parc de Jigokudani est ainsi célèbre pour les singes qui s'y baignent dans les sources chaudes. Ils sont d'ailleurs devenus une attraction majeure de la ville. Ces macaques japonais, bien que vivant en liberté, viennent tout de même se baigner dans des onsens au cœur d'un parc surveillé, où ils sont même nourris. L'endroit s'avère ainsi assez touristique. C'est de janvier à mars que le spectacle est le plus joli, lorsque le paysage se couvre de neige. Attention, l'entrée du parc est payante (800 yens, soit 6,38€).



Que voir et faire à Nagano et aux alentours ?

Si vous visitez Nagano ou passez dans les environs, voici les meilleures activités et lieux à voir :

  • Le temple Zenkô-ji. Adresse : 491 Naganomotoyoshichō, Nagano, 380-0851

  • Le parc aux singes Jigokudani. Adresse : 6845 Hirao, Yamanochi, Shimotakai, Nagano 381-0401

  • Le sanctuaire Togakushi-jinja. Adresse : Chusha-3506 Togakushi, Nagano, 381-4101

  • Visiter la petite ville de Chikuma

  • Visiter le parc Sainokawara à Kusatsu. Adresse : 521-3 Kusatsu, 草津町 Agatsuma District, Gunma 377-1700

  • Explorer le parc naturel Joshin'etsukogen

  • Participer au festival de Danse Binzuru, le premier samedi d'août à Nagano


Comment se rendre à Nagano ?

Le plus simple pour atteindre Nagano est de partir de Tokyo, en empruntant le shinkansen Hokuriku depuis la gare de Tokyo. Il relie les deux villes en 1h30 environ pour 8540 yens - 67 € (inclus dans le JR Pass).

Depuis Nagoya, montez dans un train JR Limited Express Shinano Nagano. Il effectue le trajet en un peu moins de 3h, le tout pour 7660 yens - 60 € (compris dans le JR Pass). Grâce à ce train reliant Nagano à Nagoya, vous pouvez rejoindre la ville en partant d'Osaka ou Kyoto avec un shinkansen.

Il existe aussi des solutions économiques telles que les bus express, au départ de Shinjuku à Tokyo. Ils sont gérés par la compagnie Alpico et mettent entre 3h30 et 4h pour vous emmener à Nagano, pour un tarif allant de 2900 à 4800 yens selon la période (de 23 € à 38 €).

Enfin, vous pouvez bien entendu choisir de louer une voiture, depuis Tokyo ou Nagoya par exemple, pour aller visiter toute la région de Nagano et vous déplacer en toute liberté.