Le festival Gokaicho de Nagano

Date de publication :
Temple Zenko-ji

Le temple Zenko-ji, dans toute sa splendeur.

La statue cachée

Tous les 7 ans, le fameux temple Zenkoji, situé dans la ville de Nagano, expose au public une réplique de la toute première statue du Bouddha Amida. Un événement qui attire plus de 5 millions de visiteurs.

S’il est un événement à inscrire sur vos agendas, c’est bien le festival Gokaicho. Car en plus d’être un rendez-vous majeur pour la communauté bouddhiste, il n’a lieu que tous les sept ans.

Le temple Zenkoji de Nagano est le coeur des festivités. Ce temple, très populaire, accueille les bouddhistes de toutes obédiences, y compris les femmes, et met à l’honneur l’une des plus anciennes images bouddhistes du Japon : la première statue du bouddha Amida, sur une période courant sur les mois d’avril et mai.

ADMIRER LA STATUE DU BOUDDHA AMIDA 

Le festival Gokaicho rassemble, de part sa rareté et son sujet, plus de 5 millions de visiteurs. Croyants et curieux se pressent donc dans ce temple, situé à deux pas d’un des quartiers les plus animés de la ville majeure des Alpes japonaises pour admirer cette statue du Bouddha Amida, connue sous le nom d’Ikkosanzon Amitabha. Elle aurait été sculptée en Inde et rapportée au Japon, via la Corée au milieu de VIè siècle.

Notre circuit : Le Japon côté ski

Mais à l’époque, un conflit important secoue le Japon sur la question de l’autorisation du culte bouddhiste. La statue est donc jetée dans un canal à Osaka. Mais un samouraï de la préfecture de Nagano, Honda Yoshimitsu, la repêche des eaux du canal et l’emmène à Shinano, où il fait ériger le temple Zenkoji en 642, afin d’y conserver le bouddha sacré.

UNE STATUE BIEN CACHÉE

Ce n’est qu’en 654, qu’il décide que cette statue deviendrait “hibutsu”, un Bouddha caché. La statue a donc été emballée puis placée dans un cercueil situé derrière l’autel principal du temple. Afin d’éviter que la statue de bois ne s’abîme, une réplique a été conçue au XIIIè siècle, celle-là même qui est exposée au public tous les 7 ans pendant le Gokaicho.

Mais qu’est-il advenu de la statue originale ? C’est ici que les choses se compliquent. La dernière fois qu’elle aurait été vue remonte à 1720, lorsqu’un prêtre aurait, sur les ordres du shogun, ouvert le cercueil pour constater que la statue s’y trouvait toujours. Depuis, personne ne peut attester qu’elle s’y trouve toujours, des rumeurs voudraient d’ailleurs que le cercueil soit en réalité vide depuis quelques centaines d’années. 

Le temple Zenko-ji de Nagano et la rue Nakamise.

Le temple Zenko-ji de Nagano et la rue Nakamise.

LE FIL DU SALUT

Devant la multitude de visiteurs, le temple a mis en place un pilier “eko-bashira”, devant le hall principal de Zenkoji, relié à la statue par un cordon. En touchant le pilier, les pèlerins touchent ainsi la statue par extension. De quoi permettre aux 5 millions de visiteurs de pouvoir tous “toucher” le bouddha sacré. La réplique du fameux Bouddha est également présentée durant les offices chaque matin. Les visiteurs peuvent aussi traverser un tunnel qui passe sous l’autel, et qui symbolise la mort et la renaissance. En passant par ce tunnel, les visiteurs passent aussi au plus près qu’ils le peuvent, du cercueil du bouddha de bois.

Divers évènements sont également organisés durant le festival comme un mini festival “Butto Hana-matsuri” qui vise à bénir les enfants afin qu’ils grandissent en bonne santé. Des processions sont également organisées où défilent des fleurs de lotus en papier coloré, ou encore un défilé où deux lions gigantesques se déplacent tout autour du temple.

À lire : Le Bouddha Jizo

RENDEZ-VOUS EN 2022

La fin du festival sonne avec Kechigan Daihoyo, le dernier service, pendant lequel la réplique de la statue retourne à sa place, à l’abri des regards. Avant de refaire son apparition, sept ans plus tard.

La prochaine édition du festival Gokaicho aura lieu en 2022.

Petite information pratique : les abords du temple et le quartier dans lequel se situe le temple sont souvent pris d’assaut par les visiteurs voulant assister au festival. Nous vous conseillons donc de ne pas vous y rendre en voiture. Des navettes sont mises en place depuis la gare de Nagano pour atteindre le temple. Mais il est également possible d’y aller à pied si vous ne voulez pas trop faire la queue pour les navettes. Il vous faudra prévoir environ 30 minutes de marche.

Les commentaires Découvrez les commentaires de nos voyageurs