La station de ski Shiga Kôgen   志賀高原

Date de publication :

Téléphérique surplombant le domaine Shiga Kôgen

Sommet de la montagne Yotoke, dans le domaine Shiga Kôgen

L'étange Ichinuma en été, dans le domaine Shiga Kôgen

Boulangerie en hauteur du Yokoteyama Sancho Hutte

La plus longue saison de ski du Japon

Shika Kôgen est une station de ski située à une cinquantaine de kilomètres au nord-est de Nagano, dans la ville de Yamanouchi, au sein du parc national Joshinetsu. Il s’agit d’une des stations japonaises où la saison de ski est la plus longue, s'étalant du mois de novembre à la Golden Week. 

La plus grande destination de ski du Japon

La station de ski Shiga Kogen s’étend sur des hauteurs allant de 1 300 à 2 300 mètres, au niveau du haut plateau de Shiga, ancienne coulée de lave du mont Shiga où se retrouvent comme autant d’accidents des étangs, des lacs, des marécages. La station en elle-même comprend sur une étendue de 4,25 kilomètres carré plus d’une cinquantaine de remontées mécaniques et de gondoles, ainsi que le nombre enviable de 19 domaines skiables. Avec un vertical de 980 mètres, 600 hectares de terrains et plus de 80 kilomètres de sentiers de randonnée, la station de sports d’hiver accuse une taille imposante pour les standards japonais.

Lire aussiLe ski au Japon

Remontée mécanique de skieurs au domaine Shiga Kôgen

La qualité des pistes n’est plus à démontrer, la station de ski ayant déjà accueilli certaines des épreuves des Jeux Olympiques d’hiver de Nagano de 1998 (telles que le slalom, le Super G ou la descente féminine) et est régulièrement l’hôte de la Coupe du Monde de ski alpin. Un grand nombre d’activités est possible. Les pistes sont assez diverses pour permettre l’accueil de skieurs de différents niveaux, des débutants aux professionnels de la glisse. Par ailleurs, 8 pistes sont ouvertes au ski de nuit. Et depuis plus de deux ans, les snowboarders peuvent profiter des charmes et des équipements de Shiga Kôgen.

La flore du domaine de ski Shoga Kôgen

Un éco-parc national certifié par l’UNESCO

Shiga Kôgen ne se réduit pas aux activités de ski ! Depuis 1981, dans le cadre du "Programme sur l’homme et la biosphère" de l’UNESCO, il est devenu un éco-parc national. Avec une nature qui se meut à travers une quarantaine d’étangs et de lacs, où gîtent macaques japonais ainsi que saros du Japon, Shiga Kogen est un endroit idéal pour les randonneurs. Ils pourront commencer à travers une végétation de chênes et de hêtres et, l’altitude venant, pénétrer dans un environnement de conifères. La vue sur les mélèzes et les bouleaux de Mandchourie qui peuplent le plateau est particulièrement prisée.

Le marcheur peut ensuite se délasser au bord des lacs Maru et Biwa où la pêche est autorisée au printemps et en été, pour finir par se baigner dans un des nombreux onsen (la station compte sept sources thermales). Pour les visiteurs amateurs de curiosités locales, ne ratez pas le restaurant hôtel Yokoteyama Sancho Hutte qui est aussi la boulangerie la plus élevée du Japon.

Ne sentez-vous pas déjà l’odeur du pain à travers les flocons de neige ?

Lire aussiLa montagne au Japon

Les commentaires Découvrez les commentaires de nos voyageurs