NAGASAKI   長崎

Date de publication :
Nagasaki

Le pont Megane

Le Glover Garden de Nagasaki

Le Glover Garden, témoin des influences étrangères de l'ancienne Nagasaki.

Nagasaki, une ville portuaire aux influences internationales

Un port au creux de collines escarpées, une longue histoire d'échanges avec l'étranger, un destin tragique célébré discrètement : bienvenue à Nagasaki, la ville la plus cosmopolite et la plus agréable du Kyushu.

Nagasaki, une ville européenne

Située au sud de l'île de Kyushu, Nagasaki est la principale ville de la préfecture du même nom. Cette cité portuaire fut fondée au XVème siècle par des Portugais. Elle devient ainsi par la suite un important port et point d'échanges commerciaux et culturels entre le Japon et l'Europe. C'est donc logiquement que des missionnaires catholiques arrivèrent sur l'archipel au XVème et XVIème siècle. Une partie de la population de la ville fut ainsi convertie au catholicisme et de nombreuses églises, encore debout aujourd'hui, furent bâties. Cependant, en 1614, cette religion est interdite avec l'arrivée au pouvoir du shogun Ieyasu Tokugawa, ce qui donna lieu à des persécutions.

Les échanges tournèrent ensuite au ralenti durant l'époque d'Edo (1603 - 1868), où le pays se ferme à l'extérieur. Seuls les commerçant néerlandais de la ville, installés sur la petite île de Dejima, ont le droit de continuer le commerce international. Puis, avec l'arrivée de l'ère Meiji en 1868, c'est tout le pays qui reprend les échanges commerciaux.

L'interdiction du catholicisme est elle levée en 1872 : c'est à cette période que fut construite la cathédrale d'Urakami, aujourd'hui la plus vaste de l'Asie de l'est. Nagasaki profite alors de nombreux échanges aussi bien avec l'Europe qu'avec la Chine : de nombreux monuments de cette époque demeurent, tels que des temples chinois et sanctuaires confucéens, ainsi que de nombreuses maisons de style colonial.


La bombe atomique à Nagasaki, une ville de paix

11h02 : comment ne pas penser à cet horaire fatidique quand on arpente Nagasaki ? C'est à ce moment que les aiguilles des horloges se figent le 9 août 1945, quand explose la seconde bombe atomique américaine, à Urakami

Ce faubourg des collines nord de Nagasaki, résidentiel et discret, en perpétue la mémoire : au point d'impact se trouve aujourd'hui le Parc de la Paix, qui jouxte le musée de la Bombe Atomique, captivant autant qu'émouvant, alors qu'à proximité dépasse la toiture verte de la cathédrale Sainte-Marie (où beaucoup de fidèles périrent : la bombe fût lâchée pendant l'office).

Nagasaki

Vue sur le port de Nagasaki

Façade de l'église Oura à Nagasaki

Façade de l'église Oura à Nagasaki

Nagasaki

Le temple Kofukuji

Nagasaki

Le jardin Glover

Que voir à Nagasaki ?

Construite dans une cuvette entre des montagnes et la mer, Nagasaki demeure une ville romantique et charmante. Il est ainsi très agréable d'arpenter la colline Minamiyamate, où subsiste l'ancien consulat français, transformé en café, et dans le jardin Glover. Ce quartier permet de se plonger dans l'ambiance de l'opéra de Puccini, "Madame Butterfly", qui se déroule à Nagasaki dans les années 1920...

Le climat méridional de la ville permet en outre de profiter du beau temps quelle que soit la saison, en alternant entre quartiers anciens et grandes avenues modernes.

Voici les lieux et points d'intérêt à ne pas manquer si vous visitez la ville :

  • La vue sur la ville depuis le mont Inasa (via un téléphérique) : Fuchimachi, 852-8012 Nagasaki

  • Les maisons coloniales du XIXe siècle du jardin Glover, dont la maison Glover  : 8-1 Minamiyamatemachi, 850-0931 Nagasaki

  • Les alentours de la rivière Nakashima et ses ponts de pierre : Uonomachi, 850-0874 Nagasaki

  • Le temple Kofukuji et ses splendides jardins japonais : 4-32 Teramachi, 850-0872 Nagasaki

  • L'ancien quartier des commerçants néerlandais, Dejima : Dejima, 6-1 Dejimamachi, 850-0862 Nagasaki

  • L'étonnante île minière abandonnée de Gunkanjima

  • Le quartier chinois et son sanctuaire confucéen : 10-13 Shinchimachi, 850-0842 Nagasaki


Pour économiser et vous déplacer facilement en train sur Kyushu, pensez à prendre un pass All Kyushu Area Pass.

Les événements et fêtes à Nagasaki

Comme toute grande ville japonaise qui se respecte, Nagasaki actuelle un certain nombre d'évènements annuels, dont des matsuri, les festivals traditionnels.

Le premier événement le plus connu est le festival des lanternes, qui se tient entre mi-janvier et mi-février et célèbre le nouvel an chinois. À cette occasion, plus de 15 000 lanternes sont disposées dans la ville, tout particulièrement dans le quartier chinois, pour un effet magique.

Nagasaki accueille aussi un matsuri en automne, le Kunchi Matsuri, du 7 au 9 octobre. Il se tient dans l'enceinte du sanctuaire shinto Suwa-Jinja, dans une folle ambiance rythmée par des défilés de chars.

Festival lanterne Nagasaki

Le Festival des lanternes à Nagasaki

Nagasaki Kunchi, la danse du dragon chinois

Nagasaki Kunchi, la danse du dragon chinois

En juillet, ne manquez pas le feu d'artifice organisé lors du Nagasaki Minato Festival, à admirer depuis les hauteurs du mont Inasa.